Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC

TRIBUNE

Ceci est un hommage rendu au père de la révolution burkinabè assassiné le 15 octobre 1987 par un citoyen sénégalais. Pour l’auteur de cet hommage, Thomas Sankara demeure une icône inoubliable.

Le héros africain, Thomas Sankara a marqué l’esprit de son temps. Il était un Homme dont l’intégrité et le désintéressement sont unanimes. Venu au pouvoir en août 1983 à l’âge de 34 ans, il a montré aux peuple burkinabè, africain et le monde des opprimés que le changement, la liberté sont bel et bien possible. L’anticolonialiste était la voix des sans voix. 

Dès son arrivée au pouvoir, il prit de grandes initiatives. Il changea le nom du pays Haute-Volta par Burkina Faso, pays des Hommes intègres. Cette intégrité s’est véritablement manifestée en sa personne. Incontestablement, il a marqué l’histoire burkinabè avec une cote de popularité inégalable. Leader charismatique, il est un symbole pour la jeunesse soucieuse de l’avenir du continent africain. Thomas Sankara était pour le Burkina Faso et l’Afrique « un espoir avéré ». Cependant, le 15 octobre 1987, l’espoir a été assassiné comme Valère D. Somé nous raconte dans son livre intitulé « Thomas Sankara, espoir assassiné » paru aux éditions l’Harmattan.

Le Héros boosta l’éducation, la santé, lutta contre la corruption, la famine, entre autres. Ainsi, il avait mis des mécanismes pour freiner l’injustice et la misère au Burkina et en Afrique avec une politique publique fiable. Il était proche de son peuple. Véritablement,  Thoma Sankara est la fierté du continent africain.

Aliou KOUME

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé