Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

Dans cette tribune,  l’Union pour le progrès et le changement (UPC) donne sa lecture sur l’opération de retrait des enfants et des femmes en situation de rue initiée par le ministère en charge de la Solidarité nationale. Tout en appréciant l’idée, le parti de l’opposition invite le gouvernement à appréhender le phénomène par un programme bien élaboré.

Photo: aouaga.com

Ceci est une tribune du Caucus des Cadres pour le changement. Le mouvement s’exprime sur la prochaine marche de l’opposition politique prévue pour le 29 septembre prochain.

Photo: vivafrik.com

Ceci est une déclaration du cabinet Eco/stratégique international sur le processus de transition vers l’économie verte. Le cabinet dénonce « la mal gouvernance » et « la gestion chaotique » du processus par le gouvernement burkinabè.

Ceci est une tribune du ministre en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry, sur la visite d'Etat du président du Faso en République populaire de Chine.

Dans cette déclaration, le réseau libéral africain (RLA) qui soutient Soumaila Cissé, interpelle la communauté internationale à mettre tout en œuvre pour contribuer à faire la lumière totale sur les résultats de cette élection, particulièrement dans les zones d’insécurité du Nord et du Centre. Cette déclaration parvenue à notre rédaction a été signée par Zéphirin Diabré, vice président du RLA en charge de la région Afrique de l’ouest.

Dans cette tribune, le metteur en scène et comédien burkinabè Ildevert Méda fait une «lecture libre» de la cérémonie d’ouverture de la décade des 40 ans de l’Atelier théâtre burkinabè.

Dans cette tribune, Honko Roger Judicaël Bemahoun, statisticien/expert en sondage d'opinions, doctorant en économie, analyste politique et directeur fondateur de l’Institut panafricain d’études de recherches et de sondages d’opinions se prononce sur la divulgation du salaire de la ministre de l’Economie par les syndicats, en plein bras de fer entre les deux parties.

Dans cette tribune, le metteur en scène et comédien Ildevert Méda jette « un libre regard » sur la pièce « les bouts de bois de dieu » actuellement à l’affiche du Carrefour international de Théâtre de Ouagadougou (CITO).

Dans cette déclaration, Zéphirin Diabré en tant que président d’honneur du forum d’amitié Sino Burkinabè (Fasib) salue la décision des autorités burkinabè de rompre les relations diplomatiques avec Taiwan. Néanmoins, il estime que ce divorce ne doit pas être  frappé du « sceau de l’amertume » car on peut bel et bien continuer nos relations commerciales avec Taiwan.

Ceci est une tribune du député Moussa Zerbo sur l’état de la route nationale N°1 qui relie Ouagadougou à Bobo Dioulasso. Pour lui, il est impératif de prendre des mesures pour rénover cette route stratégique pour l’économie nationale. 

Dans cette tribune, Bassolma Bazié, secrétaire général de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) donne sa lecture sur la récente déclaration du gouvernement relative à la pratique du Sit-in. Le ministre porte parole du gouvernement, Remis Dandjinou à l’issue du Conseil des ministres du mercredi 2 mai dernier citant un avis du Conseil d’Etat avait laissé entendre que la pratique du Sit-in au Burkina était illégale. Bassolma Bazié, quant à lui, estime que le sit-in est bel et bien légal ».

 Dans cette lettre ouverte, le journaliste Adama Ouédraogo Damiss, inculpé dans l'affaire du putsch manqué de septembre 2015 interpelle le président du Faso sur les conditions de son traitement par le procureur militaire. Il demande de ce fait au chef de l'Etat de faire cesser l'injustice que pratique le sieur Zanré à son encontre.