Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)

SPORT

Les Etalons du Burkina ont battu les Aigles de Carthage de la Tunisie ce  samedi 28 janvier 2017 par le score de 2-0 en ¼ de finale de la Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017.  Ils  sont ainsi les premiers à se  qualifier  pour les ½ finales de cette 31è édition de la CAN Gabon 2017. Suite à cette qualification des Etalons qui a suscité une liesse populaire dans la capitale du pays des hommes intègres, voici quelques réactions des Ouagalais.


Philippe Zapsonré, supporter des Etalons

« Nous sommes fiers de nos joueurs qui ont mouillé le maillot. C’est un peu difficile de désigner l’homme du match aujourd’hui parce que tous les joueurs ont donné le maximum d’eux-mêmes. Paulo Duarte a prouvé qu’il est un bon entraineur et la coupe viendra au Burkina cette année ».

Jean Ouédraogo, chauffeur au parc automobile de l’Etat

« Nous sommes très contents de la prestation des Etalons qui ont bien joué pour l’honneur de la nation burkinabè. Ce n’est que justice pour ces jeunes qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes ».

Ousseini Konaté, chauffeur
 

« Moi je ne parle même plus de demi-finale parce que nous avons confiance en cette équipe des Etalons. Nous venons d’éliminer les grands frères des Egyptiens et des Marocains et les Etalons sont en super forme. Donc c’est une demi-finale que les Etalons aborderont en tant que favoris ».

Jean Pierre, technicien en hydraulique

« On ne peut que dire Dieu merci pour cette victoire et on attend que la victoire en finale pour fêter le sacre des Etalons. Pour nous, il n’y a plus rien en face ».

Edwige Ouédraogo, élève en classe de terminale

« On ne croyait pas vraiment mais après cette victoire, je peux affirmer que c’est l’année du Burkina. Les Etalons reviendront avec la coupe au soir du 5 février ».
 Seini Guigma, entraineur de l’équipe de football du secteur 24 de Ouagadougou
« Nous sommes très contents de la prestation des Etalons. Notre vision maintenant c’est la coupe parce que peu importe l’équipe que nous allons rencontrer en demi-finale. Je vous dis d’ailleurs que les équipes magrébines savent que les Etalons ne visent rien d’autre que la coupe après les quarts de finale d’une CAN ».

Propos recueillis par Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir