Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

SPORT

‪Les Etalons du Burkina ont battu les Aigles de Carthage de la Tunisie ce samedi 28 janvier 2017 par le score de 2-0 en ¼ de finale de la 31è Coupe d’Afrique des nations (CAN Gabon 2017).


Annoncé comme le match de la revanche,  la rencontre entre Burkinabè et Tunisiens a tenu toutes les promesses. Eliminés au même stade de la compétition en 1998 au Burkina Faso, l’équipe tunisienne avait pourtant à cœur de laver cet affront. Dès l’entame de la rencontre, les poulains d’Henry Kasperczak vont tout de suite afficher leurs intentions. Face à des Etalons solides en défense et bien organisés sur le rectangle vert du stade de l’Amitié de Libreville, les Tunisiens se voient contraint de concéder le nul à la mi-temps (0-0).

A la reprise, les poulains de l’entraineur Paulo Duarte reviennent des vestiaires avec plus d’abnégation et de volonté. A la 76è mn de jeu, Paulo Duarte fait rentrer Aristide Bancé à la place de Cyrille Bayala. Le coaching de Duarte s’avère gagnant puisqu’à la 80è mn, Aristide Bancé d’une frappe sèche, signe le premier but des Etalons sur coup franc. Avec cette entrée du joueur de l’Asec Mimosas d’Abidjan auréolé de cette avance au score, les Etalons prennent le contrôle du match.

Fouettés dans leur orgueil, les Tunisiens multiplient les offensives. Paulo Duarte change de tactique et repositionne ses poulains qui procèdent désormais par des contre-attaques. Tactique qui s’avère payante puisqu’à la 84è mn, sur une contre-attaque parfaite, Préjuce Nacoulma élimine d’abord le gardien tunisien avant de corser l’addition, synonyme de qualification pour le Burkina Faso. Préjuce Nacoulma a d’ailleurs été désigné l’homme du match par la Confédération Africaine de football (CAF). Afin de contrer l'adversaire, la stratégie de Paulo Duarté était claire: "J'ai surpris la Tunisie en alignant d'entrée des joueurs auxquels elle ne s'attendait pas, comme Touré ou Bayala.L'adversaire pensait voir Alain Traoré ou Aristide Bancé débuter le match. On a attendu la deuxième période pour mettre Bancé parce qu'on connaît son potentiel sur les frappes à distance et sur les balles arrêtées. Il fallait donc le lancer au moment où la Tunisie, du fait de la fatigue, allait libérer des espaces", a indiqué le sélectionneur burkinabè à la conférence de presse d'après match. Dans la seconde rencontre, le Cameroun s'est imposé face au Sénégal (5 tirs aux buts contre 4) après un match nul (0-0) au terme du temps règlementaire.

Le prochain adversaire des Etalons sera connu à l’issue de l’opposition entre l’Egypte et le Maroc le dimanche 29 janvier prochain.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir