Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol
Burkina: la vente des liqueurs et spiritueux en sachets plastiques désormais interdite
Royaume-Uni: le «speaker» du Parlement britannique annonce sa démission

SPORT

La Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017 continue de faire des victimes. Après l’élimination de l’Algérie et du Gabon (pays organisateur), c’est la Côte d’Ivoire (tenant du titre) qui s’est faite éliminée au premier tour par le Maroc lors du dernier match de poule le mardi 24 janvier 2017 à Oyem.


C’est une immense déception pour les supporters ivoiriens au soir de cette élimination des Eléphants de Côte d’Ivoire, pourtant favori de cette CAN. Championne d’Afrique en titre, ce coup d’arrêt, après six qualifications de suite en quarts de finale du tournoi, est un véritable coup de massue pour l’entraineur Michel Dissuyer qui a été tout le temps décrié par les journalistes ivoiriens.

Les Eléphants disposent certes de jeunes joueurs brillants, tels que Serge Aurier du Paris Saint-Germain et Eric Bailly de Manchester United en défense, mais elle a aussi perdu beaucoup de joueurs emblématiques. Après la retraite de l’attaquant Didier Drogba en 2014, du gardien de but Copa Bary, du défenseur Kolo Touré et surtout du milieu de terrain Yaya Touré, cette équipe ivoirienne n’arrive pas véritablement à convaincre par son fond de jeu même après son sacre de 2015. Les dirigeants devront désormais mettre le cap sur la qualification pour le mondial 2018 pour se réconcilier avec leur public.

En plus des Eléphants, deux autres têtes de poule sont rentrées à la maison. Les petits poucets ont fait tomber les favoris. Le Cameroun à fait tomber le Gabon. Le Sénégal a renvoyé l'Algérie à la maison et la RDC qui expulse le Togo d’Emmanuel Adébayor de la suite de la compétition.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé