Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

©FBF

SPORT

Le nouvel entraîneur des Etalons du Burkina Faso Kamou Malo a déclaré ce mardi 3 septembre 2019 à Marrakech (Maroc) dans une interview qu’il a accordé à l’officier média de la fédération burkinabè de football (FBF), que le football burkinabè devra « s’appuyer sur la discipline » pour progresser. Une dépêche de l'AIB.

« Dans toute activité humaine sans discipline, tout est voué à l’échec », a d’entrée déclaré la nouvelle tête pensante des Etalons Kamou  au micro de l’officier média de la FBF Gabriel Barrois.

Pour coach Malo « sans discipline on ne peut pas atteindre nos objectifs. J’insiste sur cette discipline. Je suis issu d’un corps paramilitaire où on m’a enseigné la discipline et je pense que ça ne serait pas de trop que d’apporter cette discipline-là au sein des vestiaires ».

Pour son premier contact avec ses poulains, l’ancien entraineur de l’USFA (D1, Burkina Faso) fait remarquer que la discipline est « une des valeurs cardinales pour réussir tout entreprise aussi complexe que le football qui est un sport collectif ».

Reprenant son capitaine Charles Kaboré, Kamou Malo, a fait remarquer que c’est le manque de « discipline qui a été à l’origine de l’absence des Etalons à la CAN 2019 ».

« Nous sommes des Africains et des Burkinabè. Nous savons que les valeurs culturelles africaines sont basées sur la discipline et le respect de la personne âgée, la solidarité », explique le nouvel homme fort de l’équipe fanion du Burkina.

Coach Malo compte s’appuyer sur les anciens joueurs du groupe pour inculquer aux jeunes, ces valeurs afin de les mettre « devant leur responsabilité ».

Les Étalons du Burkina Faso version Kamou Malo sont au Maroc dans le cadre de la journée FIFA où ils doivent livrer trois matchs amicaux : le 4 septembre contre la Libye, le 6 septembre face au Maroc A et le 8 septembre, contre les Espoirs marocains.

Agence d'information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir