Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

SPORT

L’ASFB et le RCB, deux clubs mythiques de football à Bobo-Dioulasso, ont été sommés de quitter leur terrain d’entrainement. La situation a entrainé la colère des supporters qui ont battu le pavé le samedi 17 novembre 2018 pour exprimer leur refus catégorique à cette injonction du gouvernement et du maire de la ville.

Le jour est bien est bien choisi pour cette marche qui est intervenue à la veille du match Burkina-Angola dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019. Comme pour dire aux euphoriques du football et à l’ensemble des burkinabè réunis derrière leur Onze national, les Etalons, que le football local est victime d’une tentative de destruction. De surcroit de la part des autorités elles-mêmes.

Ainsi, c’est une grande foule de supporters, et même ceux des autres clubs de la ville, qui s’est mobilisée derrière les dirigeants de l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo du Racing club de Bobo pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme arbitraire. 

Partie de la place Tiéfo Armoro à 9h, la procession a été accueillie devant le gouvernorat de la région des Hauts Bassins par le secrétaire général de la province du Houet, Ibrahim Ouédraogo. Ce dernier a reçu la lettre de protestation pour la remettre à qui de droit.

A l’origine de la colère, une décision gouvernementale de vouloir délocaliser les deux clubs de leurs terrains d’entrainement afin d’aménager l’espace pour l’hippisme exclusivement. Le maire ne tardera pas non plus à leur adresser une note à cet effet.

Il s’agit en fait d’une espace situé au quartier Diarradougou (secteur 2). Séparés par un mur mitoyen, les terrains de l’ASFB et du RCB sont également exploités par des cavaliers pour leur sport. Malgré leur cohabitation régulièrement émaillée de heurts, les footballeurs ne s’attendaient pas à être délogés au profit des pratiquants du sport équestre. Surtout qu’ils y étaient installés depuis plusieurs décennies.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir