Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

SPORT

L’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB) était à Koudougou le week-end dernier pour une série d’activités. Les journalistes sportifs du Burkina ont bénéficié d’une formation sur les règles de compétition en athlétisme et sur les règles de transfert des joueurs en football. Occasion également qui a permis aux hommes et femmes des médias du monde sportif de tenir leur Assemblée générale ordinaire de l’année et de procéder à la désignation des meilleurs sportifs de la saison 2017-2018.


«Armés de connaissances, nous pouvons avec confiance embarquer, cap sur le futur», disait Malcolm X. c’est tirant partie de cette assertion de l’homme politique Américain que les journalistes sportifs du Burkina se sont retrouvés les 20 et 21 septembre 2018 dans la cité du cavalier rouge pour un renforcement des capacités opérationnelles sur deux modules. Notamment sur les règles de compétition en athlétisme et sur les règles de transfert des joueurs en football.

Sur le premier module, le formateur, Yabré Bernard Kaboré, expert de la Fédération internationale de l’athlétisme et membre de la Fédération burkinabè d’athlétisme, a défini quatre grands groupes. Notamment les définitions, les compétitions, les règles médicales et les règles techniques. Sur les règles techniques, le formateur a indiqué qu’on ne parle plus de cadets et juniors en athlétisme mais des U18, U20 et des séniors. Pour le surclassement, M. Kaboré a fait remarquer qu’il faut désormais l’autorisation de l’IAF pour surclasser les cadets. Par contre, il y a toujours la possibilité de surclasser les athlètes. On retient aussi que seul le stade du 4 août de Ouagadougou répond aux normes internationales.

Pour l’essentiel sur les règles de transfert des joueurs en football, l’on retient que les clubs burkinabè ont «un manque de connaissance» sur le processus de transfert des joueurs. En effet, il est existe une plateforme nationale (DTMS) et internationale (ITMS) qui permet de suivre l’ensemble des joueurs transférés jusqu’à la fin de leur carrière. Ces différentes plateformes permettent ainsi aux clubs formateurs, de bénéficier des frais de formation de leurs poulains durant toute leur carrière. Malheureusement selon Sylvain Lankoandé, président de la commission du statut et du transfert des joueurs (CSTJ) à la Fédération Burkinabè de football, ce sont des centaines de millions qui échappent aux clubs burkinabè du fait qu’ils ne suivent pas les joueurs à travers leur passeport qui leur permet d’engranger des revenus après les transferts.

La journée du 21 septembre a été consacrée à l’AG de l’AJSB. Assemblée générale au cours de laquelle le bureau exécutif a fait le bilan moral et financier de l’année. Un bilan qui aux yeux de l’ensemble des membres présents, était satisfaisant. Au nombre des grandes activités de l’année 2018, l’on peut citer la super coupe AJSB, la nuit des champions, les prix AJSB décernés au meilleur joueur du mois du championnat national, la participation au congrès de l’Association internationale de la presse sportive (AIPS) au Kenya et au congrès mondial de ladite structure en Belgique.

La participation également de l’AJSB au Championnat africain des nations de football (CHAN). Plus que satisfais, les membres ont félicité le bureau exécutif pour les différentes initiatives. Occasion pour Jerôme Tiendrébéogo, président de l’AJSB, d’inviter les membres à plus de dynamisme et à se procurer les cartes de membres de l’AJSB et de l’AIPS qui leur offriraient d’énormes opportunités. En attendant la grande nuit des champions le 19 octobre prochain, les meilleurs sportifs de l’année ont été désignés par l’ensemble des membres de l’AJSB.      

 

Voici ainsi les meilleurs sportifs par discipline sportive

Athlétisme : Rokia Fofana (RCB)

Badminton : pas de championnat

Baseball et Sotfball : Hamidou Sanou (Gounghin baseball club)

Basketball : championnat en cours

Boxe : championnat en cours

Cyclisme : Souleymane Koné (RCK)

Escrime : Stéphane Guiguémdé (koudougou)

Football : Cheick Djibril Ouattara

Kunfu Wuhsu : Hayfalina Coulbaly (Sagesse)

Gymastique : Véronique Sanou (Ouaga)

Haltérophilie : championnat en cours

Handball : Alimata Ouédraogo (AS douane)

Handisport : championnat en cours

Hockey : Konan Zakaria Ramdé (Espoir hockey club du Boulkièmdé)

Jeux de dame : Mahamadi Yigo (Ouaga)

Judo : Nestor Palm  (USFA)

Karaté Do : Liliane Ilboudo

Lawn Tennis : Joël Médah (hôtel ivoire)

Tennis de table : Maïmouna Derra

Lutte : Eloi Zerbo (Nayala)

Maracana : Pian Casoni (Plateau sonar)

Natation : championnat en cours

Pentathlon moderne : Ismaël Diallo (Ouaga)

Pétanque : Nestor Zoromé (Songtaaba)

Rugby : championnat en cours

Scrable : Siaka Ouattara

Sport équestre : en cours

Taekwondo : Ibrahim Maïga (AS SONABEL)

Voleyball : en cours

Vovinam-Viet Vo Dao : en cours

Vovietnam : en cours

Personnalités AJSB

Oumar Yugo

Cheich Hamed Assane Sanou (Iron Baby)

Seydou Diakité

AS Douane

 

Source : RTB

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé