Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

Les membres du CNO du Tour du Faso

SPORT

La 31è édition du Tour du Faso se tiendra du 26 octobre au 4 novembre 2018. A quelques mois de cet évènement qui captive le monde de «la petite reine», le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou a procédé ce vendredi 13 juillet 2018, à l’installation du comité national d’organisation.


Pour Daouda Azoupiou, les objectifs de ce 31è Tour du Faso sont clairs : faire passer le Tour du Faso de 2.0 à 2.1 afin que ce Tour puisse apporter sa part de contribution à l’économie nationale. Et pour y arriver, le ministre des Sports et des Loisirs après avoir installé le CNO, a donné des orientations aux membres du comité. «Nous devons changer de fusil d’épaule dans les comportements et les manières de faires dans l’organisation du Tour du Faso. Il n’est plus question que le Tour du Faso puisse continuer d’évoluer sur le plan social et que nous trainions des ardoises à sa fin», a laissé entendre le ministre des Sports.

Travailler dans la transparence, faire appel à des compétences et limité le nombre des membres des commissions selon les besoins, travailler à une prestation de qualité des prestataires de service, améliorer le traitement des participants etc., telles sont entre autres, les consignes données par le ministre Azoupiou à l’équipe organisatrice du Tour du Faso. Comme accompagnement, le ministre a promis que l’enveloppe du gouvernement sera revue à la hausse et que les différents sponsors ont été approchés pour une éventuelle augmentation de leur contribution.

Pour sa part, Yasnemanegré Sawadogo, président du CNO dit mesurer la portée de la tâche. «Nous mettrons tout en œuvre pour réussir cette mission qui nous a été confiée. Nous n’avons pas attendu notre installation pour commencer le travail. Le secrétariat permanent du Tour du Faso a déjà mené des actions. Il s’agira pour nous donc de les peaufiner», a promis M. Sawadogo. 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé