Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

Les membres du CNO du Tour du Faso

SPORT

La 31è édition du Tour du Faso se tiendra du 26 octobre au 4 novembre 2018. A quelques mois de cet évènement qui captive le monde de «la petite reine», le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou a procédé ce vendredi 13 juillet 2018, à l’installation du comité national d’organisation.


Pour Daouda Azoupiou, les objectifs de ce 31è Tour du Faso sont clairs : faire passer le Tour du Faso de 2.0 à 2.1 afin que ce Tour puisse apporter sa part de contribution à l’économie nationale. Et pour y arriver, le ministre des Sports et des Loisirs après avoir installé le CNO, a donné des orientations aux membres du comité. «Nous devons changer de fusil d’épaule dans les comportements et les manières de faires dans l’organisation du Tour du Faso. Il n’est plus question que le Tour du Faso puisse continuer d’évoluer sur le plan social et que nous trainions des ardoises à sa fin», a laissé entendre le ministre des Sports.

Travailler dans la transparence, faire appel à des compétences et limité le nombre des membres des commissions selon les besoins, travailler à une prestation de qualité des prestataires de service, améliorer le traitement des participants etc., telles sont entre autres, les consignes données par le ministre Azoupiou à l’équipe organisatrice du Tour du Faso. Comme accompagnement, le ministre a promis que l’enveloppe du gouvernement sera revue à la hausse et que les différents sponsors ont été approchés pour une éventuelle augmentation de leur contribution.

Pour sa part, Yasnemanegré Sawadogo, président du CNO dit mesurer la portée de la tâche. «Nous mettrons tout en œuvre pour réussir cette mission qui nous a été confiée. Nous n’avons pas attendu notre installation pour commencer le travail. Le secrétariat permanent du Tour du Faso a déjà mené des actions. Il s’agira pour nous donc de les peaufiner», a promis M. Sawadogo. 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé