Aujourd'hui,
URGENT
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque

SPORT

Lors du 68e congrès de la FIFA ce mercredi 13 juin 2018  à Moscou, le trio Etats-Unis/Canada et le Mexique a été désigné pour l’organisation du mondial 2026. Ce trio remporte ainsi la mise au détriment du Maroc à la veille du mondial Russie 2018.


Avec 67% des voix, le trio États-Unis/Canada/Mexique, rassemblé sous la bannière «United 2026», a été désigné comme organisateur du mondial lors du 68e congrès de la FIFA organisé ce mercredi à Moscou dans la capitale Russe. Après 32 ans d’attente, la coupe du monde 2026 va repasser par les États-Unis. Le Maroc, challenger avec 33%, échoue de fait à obtenir l’organisation de la coupe du monde pour la cinquième fois après 2010, 2006, 1998 et 1994, où il avait perdu au profit des États-Unis.

L’argument financier du trio américain, qui promet d’organiser «la coupe du monde la plus lucrative de l’histoire» avec 14 milliards de dollars de recettes prévues (contre cinq milliards nets revenant à la FIFA pour le Maroc), a convaincu les votants. Les infrastructures du trio, plus nombreuses et moins anciennes, ont également pesé dans la balance : 17 stades sont déjà prêts à accueillir ce mondial.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir