Aujourd'hui,
URGENT
Inde: le bilan des inondations s’élève actuellement à plus de 324 morts et des centaines de milliers de déplacés
Tuy: deux civils tués dans une embuscade, 5 blessés dont un policier
Football: la France, championne du monde, en tête du classement Fifa
Football: le Burkina Faso maintient son rang de 8e africain et se classe 52e au niveau mondial selon la Fifa
Musique: la « reine de la soul », Aretha Franklin s'est éteinte ce 16 août à l'âge de 76 ans
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) réélu avec 67,17% des voix
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan
Mali: Soumaïla Cissé rejette par avance les résultats de la présidentielle (RFI)
Burkina: Aïd El Kébir ou Tabaski sera célébrée le mardi 21 août 2018 sur toute l’étendue du territoire national (Faib)
Kongoussi: la dépouille d’une adolescente de 12 ans, recherchée depuis 5 jours, repêchée dimanche du Lac Bam, la tête amputée (AIB).

SPORT

L’Association sportive des fonctionnaires de Bobo-Dioulasso croise les crampons avec le Salitas dimanche prochain en finale de la coupe du Faso dans la ville de Sya. En attendant, l’AS Sonabel n’a vu que du noir ce mercredi 23 mai 2018 au stade du 4 août à Ouagadougou où elle a été battue par le Rail club du Kadiogo (4-0).


(4-0) c’est le score qui a sanctionné cette rencontre de la petite finale de la coupe du Faso en faveur du RCK qui est à la recherche de la 2è place à deux journées du championnat national. Face aux orange et noir de l’entraineur Kamou Malo, les électriciens de l’AS Sonabel étaient simplement méconnaissables. Après une première mi-temps sanctionnée par un score nul et vierge, Idriss Traoré, le gardien de but de l’AS Sonabel a dû repartir quatre fois chercher la balle au fond de sa cage.

Réduit à 9 contre 11 après les expulsions de Cédric Kaboré et de Richmond Kouamé respectivement en première et seconde période, les poulains de l’entraineur Moussa Sanogo n’ont pu inscrire le moindre but. Pourtant, le RCK du jour était loin d’être une foudre de guerre. «Nous avons gagné grâce à des circonstances intervenues au cours du match mais ces circonstances sont survenues sous la pression de mes éléments. Mais les deux cartons rouges sont mérités parce qu’à la clé, j’ai deux joueurs qui sont mal en point. Nous étions venus sauver notre saison ce soir et nous allons poursuivre en visant la deuxième place du championnat», a témoigné Kamou Malo à la fin de la rencontre.

Notons que les buts du RCK ont été inscrits par Samuel Amoto (2 buts), Jean Kouamé (2 buts) et Moumouni Compaoré. En attendant la finale le dimanche prochain, le RCK empoche donc les 5.000.000 FCFA pour cette 3è place en coupe du Faso.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir