Aujourd'hui,
URGENT
Média: le prix Albert-Londres décerné à la journaliste du «Monde» Elise Vincent pour ses reportages sur le jihadisme et la radicalisation
Média: Emeline Zougmoré de la RTB/radio sacrée meilleure journaliste 2018 
Cameroun: Paul Biya réélu à la présidence avec 71,28 % pour un 7e mandat (Officiel)
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée

SPORT

C’est à nouveau un coureur Burkinabè, Salfo Bikienga, qui l’a emporté au sprint à l’arrivée de la dernière étape du Tour du Bénin 2018 disputée en circuit fermé à Cotonou ce 13 mai 2018.


Le pays des hommes intègres aura régné tout au long de l’épreuve, remportant toutes les étapes et en classant tous ses coureurs dans le top 10. La 3ème place est revenue à l’Ivoirien Bassirou Konté, Adama Yossi son coéquipier a été élu plus combatif de l’épreuve.
L’épreuve aura été très animée du début à la fin avec le bon comportement de toutes les équipes présentes.

Les étapes de la course
Étape 1 : Mardi 8 mai 2018 : Tanguiéta- Djougou : 126 km
Étape 2 : Mercredi 9 mai 2018: Djougou- Parakou : 128 km
Étape 3 : Jeudi 10 mai 2018 : Kilibo- Dassa : 125 km
Étape 4 : Vendredi 11 mai 2018: Abomey- Lokossa : 82,7 km
Étape 5 : Samedi 12 mai 2018: Critérium Porto-Novo : 80 km
Étape 6 : Dimanche 13 mai 2018: Critérium Cotonou : 80 km

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé