Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

SPORT

Les Etalons du Burkina participent à la première édition du Tournoi international de pétanque d’Abidjan (Tipa) du 7 au 8 avril 2018. Pour leur première sortie ce samedi 7 avril lors des préliminaires, les Etalons boulistes ont réussi à se qualifier pour les 1/8 de finale de cette compétition qui se joue au bord de la lagune Ebrié à Grand Bassam.


La première sortie des Etalons s’est soldée par le score de 11 à 7 face au pays organisateur, la Côte d’Ivoire. L’équipe guinéenne, composée de «mercenaires» venus du Bénin et du Liban, n’a pu tenir tête à Raphaël Kiéma, Goarma Nacoulma et Ousmane Ouédraogo, composant la seconde triplette des Etalons. Aux termes de cette deuxième rencontre, le Burkina est venu à bout de son adversaire par le score de 13 à 12.

Le Liban n’a pu faire mieux face à la triplette Nestor Zoromé, Augustin Compaoré et Moustapha Bagayan. 13 à 10, c’est le score qui a sanctionné cette rencontre. La plus grosse frayeur des Etalons est venue de la triplette Raphaël Kiéma, Goarma Nacoulma et Ousmane Ouédraogo qui se sont fait battre par le Maroc (7-13). Le match de barrage qui a opposé les Etalons boulistes à leurs adversaires de la Côte d’Ivoire a également été riche en suspense. Menés au score dès l’entame des premiers mens, les Burkinabè ont réussi à revenir dans le match en battant pour la deuxième fois le pays organisateur (13-12).

Les choses sérieuses commencent le dimanche 8 avril avec les 1/8 de finale. Le Burkina avec ses récentes performances de Kayes au Mali et au Niger, est très respectée par ses adversaires qui n’hésitent pas à sermonner les joueurs burkinabè qui se montrent peu convainquant dans cette compétition. Prennent part à ce tournoi, 32 équipes venues de 13 pays. Il s’agit notamment de la Côte d’Ivoire, de la France, du Burkina Faso, du Madagascar, du Sénégal, du Maroc, du Bénin, de la Guinée Conakry, de l’Îles de la Réunion, du Djibouti, du Liban, du Gabon et du Niger. 
  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé