Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SPORT

Les Etalons du Burkina participent à la première édition du Tournoi international de pétanque d’Abidjan (Tipa) du 7 au 8 avril 2018. Pour leur première sortie ce samedi 7 avril lors des préliminaires, les Etalons boulistes ont réussi à se qualifier pour les 1/8 de finale de cette compétition qui se joue au bord de la lagune Ebrié à Grand Bassam.


La première sortie des Etalons s’est soldée par le score de 11 à 7 face au pays organisateur, la Côte d’Ivoire. L’équipe guinéenne, composée de «mercenaires» venus du Bénin et du Liban, n’a pu tenir tête à Raphaël Kiéma, Goarma Nacoulma et Ousmane Ouédraogo, composant la seconde triplette des Etalons. Aux termes de cette deuxième rencontre, le Burkina est venu à bout de son adversaire par le score de 13 à 12.

Le Liban n’a pu faire mieux face à la triplette Nestor Zoromé, Augustin Compaoré et Moustapha Bagayan. 13 à 10, c’est le score qui a sanctionné cette rencontre. La plus grosse frayeur des Etalons est venue de la triplette Raphaël Kiéma, Goarma Nacoulma et Ousmane Ouédraogo qui se sont fait battre par le Maroc (7-13). Le match de barrage qui a opposé les Etalons boulistes à leurs adversaires de la Côte d’Ivoire a également été riche en suspense. Menés au score dès l’entame des premiers mens, les Burkinabè ont réussi à revenir dans le match en battant pour la deuxième fois le pays organisateur (13-12).

Les choses sérieuses commencent le dimanche 8 avril avec les 1/8 de finale. Le Burkina avec ses récentes performances de Kayes au Mali et au Niger, est très respectée par ses adversaires qui n’hésitent pas à sermonner les joueurs burkinabè qui se montrent peu convainquant dans cette compétition. Prennent part à ce tournoi, 32 équipes venues de 13 pays. Il s’agit notamment de la Côte d’Ivoire, de la France, du Burkina Faso, du Madagascar, du Sénégal, du Maroc, du Bénin, de la Guinée Conakry, de l’Îles de la Réunion, du Djibouti, du Liban, du Gabon et du Niger. 
  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir