Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Le procès du putsch manqué de 2015 de nouveau renvoyé au 29 juillet, dans l'attente d'une décision du Conseil constitutionnel. 
Football: Kamou Malo, précédemment coach de l'USFA, est le nouveau sélectionneur des Etalons (communiqué FBF).  
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France

SPORT

La Fédération internationale de football association (FIFA) vient de dévoiler ce jeudi 15 février son classement mensuel des sélections nationales de football. Si ledit classement est toujours dominé par l’Allemagne, il a connu un chamboulement au niveau des pays africains. Les poulains de Paulo Duarte pointent à la 57e place mondiale et du coup régressent de 13 places.

La sélection nationale burkinabè est en chute libre au niveau du classement des nations de foot. Alors qu’ils étaient classés 6e africain et 44e au plan mondial, Charles Kaboré et ses coéquipiers, pour ce mois de février ont été rétrogradés au 9e rang africain (57e mondial). A l’échelle continentale, la Tunisie (23e mondial) mène toujours les débats devant le Sénégal (27e). 

La bonne affaire de ce classement mensuel est à la solde de la République Démocratique du Congo, qui complète le podium africain (39e mondial), devant le Maroc et l’Egypte. Par ailleurs, l’Allemagne mène toujours la danse devant le Brésil et le Portugal. En clair, aucun changement majeur n’est à signaler dans le top 10, comparativement au classement du mois de janvier.  

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé