Aujourd'hui,
URGENT
Mali: la première phase de l'opération de désarmement DDR terminée à Tombouctou
Diplomatie: le président du Faso en visite officielle à Paris a salué le respect des engagements pris à Ouagadougou par Emmanuel Macron
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)

SPORT

Les Etalons locaux du Burkina Faso qui jouent ce mercredi 24 janvier 2018 leur 3e match du championnat d’Afrique des nations (Chan) à Tanger face aux Lions indomptables locaux du Cameroun, veulent terminer ces matchs de poule par une victoire, même si la qualification pour les ¼ de finale reste mince.

Selon l’Agence d’Information du Burkina (AIB) qui cite le gardien et capitaine de la sélection locale burkinabè, Aboubacar Sawadogo, les joueurs burkinabè pour ce dernier match de poule vont  jouer sans « se mettre une quelconque pression ».

«Même si on ne se qualifie pas, on prie pour finir avec une victoire. J’ai dit à mes coéquipiers que nous n’avons plus notre destin entre les mains et qu’il est inutile de se mettre une quelconque pression » a dit le capitaine burkinabè. «Si on élimine la pression et qu’on joue tranquillement, on peut avoir gain de cause », a-t-il ajouté  tout en projetant sur l’avenir : «Ce Chan nous apporté quelque chose individuellement et collectivement. C’est une vitrine pour les joueurs. On espère que des recruteurs ont suivi la compétition et que nous avons tapé dans l’œil d’un recruteur».

Les Etalons locaux arrivés à Tanger ce dimanche, sont en pleine répétition de gammes pour atteindre les objectifs escomptés. En deux matchs,  les poulains de Drissa Malo Saboteur ont enregistré un nul face à l’Angola (0-0) et une défaite contre le Congo (0-2). Les Etalons rencontrent les Lions indomptables locaux pendant qu'au même moment, les Palancas Negras croiseront les Diables rouges. Dans ce groupe D c’est le Congo (6 points+3) qui occupe la première place, suivi de l’Angola (4 points+1), du Burkina Faso (1 point-2) et du Cameroun (0 point-2).

Source : Agence d’Information du Burkina

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé