Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

SPORT

La Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques du Burkina (Cameg) célèbre ses 25 ans d’existence. Pour marquer l’évènement, un tournoi de football a été initié par les responsables de ladite structure. Au terme de ce tournoi, l’équipe du site de Tingandogo a été la plus méritante. Elle a pris le meilleur sur celle du site de la ZAD aux tirs aux buts (2-0). C’était le vendredi 1er décembre 2017 au stade terrain René Monory de Ouagadougou.


La finale du tournoi doté du trophée du DG de la Cameg a tenu toutes ses promesses. Durant les 30 mn qu’aura duré la rencontre, aucune des deux équipes n’a pu marquer le moindre but.  Au coup de sifflet final, les deux équipes se sont quittées sur un score nul et vierge (0-0).  Les joueurs de la ZAD, à la séance des tirs aux buts, se sont montrés très maladroits devant les buts. Ils ont raté tous les tirs contrairement à ceux de Tingandogo qui ont inscrit deux buts.
 
L’équipe de Tingandogo est repartie avec la somme de 150.000 FCFA, un trophée, un jeu de maillots et des ballons. La finaliste malheureuse est quant à elle, repartie avec la somme de 100.000 FCFA, un trophée, un jeu de maillots et des ballons. 

Selon l’actuel DG de la Cameg, Charlemagne Gnoula, ce tournoi qui a réuni huit équipes représentant les dix agences, vise à ramener l’union, la cohésion et l’entente dans la maison Cameg.  En effet, la structure revient de très loin après plus d’une année de crise qui a vu le départ de l’ancien directeur général. «Le tournoi de football qui se termine aujourd’hui est l’occasion de communier avec toutes nos dix agences implantées dans huit régions du Burkina. Nous n’avons pas toujours l’occasion de nous voir, de réunir toutes les agences de la Cameg. Au-delà de l’aspect sportif c’est aussi l’occasion de communier après la crise que nous avons connue, nous retrouver et nous réjouir. Pour ce 25e anniversaire, nous voulons rappeler que nous sommes là pour la santé pour tous et surtout relever le défi de la gratuité. Le président du Faso, depuis 2016, a déclaré que les soins étaient gratuits pour les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes. C’est un gros challenge pour la Cameg que nous essayons au quotidien de relever pour le bien de toute la population», a indiqué le  DG Gnoula.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir