Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SPORT

L’international burkinabè Aristide Bance est toujours dans l'attente des conclusions des échanges engagés entre son avocat et son club.


En rappel, le club égyptien selon le joueur, lui doit deux mois de salaire. En plus, la maison et la voiture promises ne sont que fiction selon le joueur. Après son séjour à l'occasion du match des Etalons contre le Cap vert le 14 novembre dernier à Ouagadougou, les dirigeants de Al Masry ont rassuré l'attaquant des Etalons que tout est réglé et qu'il pouvait regagner le Caire. Ce qu'il fit. Mais à sa grande surprise, les dirigeants du club égyptien, via son compte Twitter, annoncent une sanction contre Aristide Bance pour n'avoir pas assisté aux entraînements.

Deux mois de salaire à couper, ce qui correspond aux arriérés que Al Masry doit à M. Bance. C'est ainsi que le joueur s’est fâché et a quitté le Caire pour Abidjan où il est actuellement. Depuis le lundi 20 novembre, le club le sollicite à nouveau mais Bance l'oriente vers son avocat qui est désormais l'interlocuteur du club. Visiblement fatigué des promesses non tenues, Aristide Bance ne semble plus avoir la tête en Egypte, surtout que d'autres clubs sont déjà à ses trousses.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir