Aujourd'hui,
URGENT
Mali: le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans revendique l'attaque contre le camp de la Minusma et de Barkhane
Asie: la Corée du Nord annonce la fin de ses essais nucléaires et balistiques (RFI)
Ouagadougou: 6 morts dans une bousculade à l'issue d'un prêche d'un prédicateur musulman
Football: le Français Arsène Wenger va quitter le club anglais d'Arsenal cet été, après vingt-deux saisons
Burkina: le président du Faso a reçu ce jeudi 19 avril les lettres de créances de 15 nouveaux ambassadeurs
Cuba: Miguel Díaz-Canel a été élu ce 19 avril 2018 nouveau président succédant à Raul Castro
Sahel: 216 établissements fermés dont 60 dans la région du Nord soit 20.000 élèves et 895 enseignants hors des classes
Afrique: 8 millions de personnes en insécurité alimentaire en Afrique de l'ouest (RFI)
Nahouri: la police saisit 750 kg de produits prohibés
11-Décembre: «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère» est le thème retenu pour l'édition 2018

SPORT

La FIFA vient d’infliger des sanctions à l’encontre de huit pays du continent pour des fautes commises lors des éliminatoires de la coupe du monde 2018 en septembre. Le Burkina Faso et le Sénégal ont tous deux écopé des avertissements pour les retards avec lesquels leurs matchs du 2 et du 5 septembre avaient démarré.


Le Gabon s’est vu infliger une amende pour avoir aligné un joueur non qualifié. Il aurait été suspendu lors de la défaite à domicile face à la Côte d’Ivoire (3-0) le 2 septembre. Le pays devra payer une amende de 6 200 dollars américains.

Le Nigeria de son côté a été condamné à payer une amende de 30 000 dollars américains en guise de sanction, ses supporters ayant envahi la pelouse après la victoire 4-0 obtenue devant le Cameroun le 1er septembre.

Alors que la RDC versera pour sa part à la FIFA la somme de 20 000 dollars américains, après des incidents provoqués par des supporters suite au nul enregistré par les Léopards à Kinshasa face aux Aigles de Cartage de Tunisie le 5 septembre.

Le Mali, est aussi passé à la trappe, le pays paiera 15 000 dollars américains en sus d’un avertissement. Ses supporters ayant jeté des projectiles sur le terrain lors de la rencontre face au Maroc.

La Zambie n’est pas épargnée, elle  devra s’acquitter d’une amende de 7 000 dollars américains suite au comportement de ses supporters lors du match disputé en Algérie. Le Maroc payera pour sa part 3 000 dollars après que son public a sifflé pendant l’hymne national avant le match contre le Mali à Rabat.

Le Burkina Faso et le Sénégal ont tous deux écopé des avertissements les retards avec lesquels leurs matchs du 2 et du 5 septembre avaient démarré.
Le sud-africain Erick Mulomowand au Mathoho a vu sa suspension d’un match passée à deux plus une amende de 5 000 dollars américains suite à son carton rouge écopé face au Cap-Vert.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Lors de son discours sur la situation de la Nation prononcé le jeudi 12 avril 2018 devant la représentation nationale, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a promis la fin des délestages d’électricité pour 2019. A-t-il les moyens de tenir promesse?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé