Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est
Burkina: plus de 6 milliards de FCFA de l’Union européenne pour booster le secteur de la culture (AIB)
Burkina: un policier a été tué et un assaillant neutralisé au cours de trois attaques perpétrées à l’Est et au Centre-est
RDC: Jean-Pierre Bemba accueilli en Belgique après son acquittement à la CPI
Nigeria: un trafic de sang démantelé à Lagos (RFI)
Burkina: l’Aid el fitr fêtée ce vendredi 15 juin 2018
Football: le Maroc annonce que le pays sera candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2030

SPORT

Flouée par l’arbitrage lors du match de novembre 2016 face à la Tunisie (0-1) dans les éliminatoires du mondial 2018, la Libye souhaite que la rencontre soit rejouée en s’appuyant sur la jurisprudence dont veut se saisir la FIFA pour le match Afrique du Sud-Sénégal.


La décision de la FIFA de faire rejouer le match éliminatoire du Mondial 2018 entre l’Afrique du Sud et le Sénégal (2-1) continue de faire des émules. D’après le site Kawarji.com, la Libye envisage de porter réclamation auprès de la Fédération internationale de football association (FIFA) afin que la rencontre qui l’a opposée à la Tunisie (0-1) dans les qualifications à la même compétition en novembre 2016 soit elle aussi rejouée.

Selon Afrik-Foot à l’époque, les Chevaliers de la Méditerranée s’étaient vus refuser un but injustement. «Le Libyen Saltou, qui avait battu Mathlouthi de la tête, n’était pas en position de hors-jeu pour reprendre l’excellent centre de Benali. Une erreur lourde de conséquences car la Tunisie a ensuite marqué pour l’emporter 1-0», écrivait le site.
Selon la même source, les Libyens seraient en train de construire un dossier pour appuyer leur requête mettant notamment en évidence que l’arbitre kényan du match est marié à une Tunisienne et se rend fréquemment dans ce pays. En reprogramment Afrique du Sud/Sénégal, la FIFA vient peut-être d’ouvrir une boîte de Pandore…

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Le 31 mai 2018, l’Assemblée nationale a adopté un nouveau code pénal qui abolit la peine de mort au Burkina Faso. Pour vous, c'est:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé