Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

SPORT

Le Bureau des qualifications pour la coupe du monde de la FIFA a décidé ce mercredi 6 septembre 2017, de faire rejouer la rencontre de qualification entre l'Afrique du Sud et le Sénégal, qui s'est déroulée le 12 novembre 2016. Cette décision fait suite à la confirmation du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) d'appliquer l’interdiction d’officier à vie de l’arbitre Joseph Lamptey pour manipulation de match.

Une décision qui est tombée comme un coup de massue pour les dirigeants du sport Burkinabè. A l’occasion d’une rencontre avec les médaillés des jeux de la Francophonie Abidjan 2017, le ministre des Sports et Loisirs, Taïrou Bangré, s’est prononcé sur le sujet.

«C’est difficile et frustrant parce que c’est la première fois que j’entends cela. Je n’arrive vraiment pas à comprendre cette décision. Si cette décision est confirmée, ce match se jouera après tous les matchs des Etalons et cela pourrait jouer en notre défaveur. Autant on sanctionne les arbitres -ce n’est pas la première fois - mais je ne pense pas qu’on puisse reprendre un match dans un tel contexte. Il y aura jurisprudence, et nous allons voir ce qui est faisable au plan juridique. Parce que cela n’arrange ni le Burkina Faso ni le Cap Vert. On a l’impression qu’on veut offrir trois points au Sénégal. Nous allons croiser les doigts et prier parce que nous croyons à la qualification du Burkina Faso pour cette coupe du monde.»  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé