Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

Photo: Ndiaga Thiam

SPORT

La Fédération burkinabè de football dément, dans le communiqué qui suit, la rumeur selon laquelle la délégation sénégalaise arrivée dimanche à Ouagadougou dans le cadre de la 4ème journée des éliminatoires de la coupe du 2018 a été mal accueillie par l’hôte burkinabé.

«Il a été faussement répandu dans la presse sénégalaise et plus singulièrement sur les réseaux que la délégation sénégalaise arrivée dimanche à Ouagadougou dans le cadre de la 4ème journée des éliminatoires de la coupe du 2018 a été mal accueillie par l’hôte Burkinabé et volontairement soumise à d’interminables formalités de police qui ont retardé sa mise en place à l’hôtel.

La fédération burkinabé de football relève avec étonnement ces informations mensongères qui n’ont pour but que de polluer l’atmosphère avant le match du 5 septembre. La structure nationale tient à rappeler par ailleurs que les Etalons ont également subi le même traitement à l’aéroport international de Dakar sans pour autant susciter de la part de la délégation burkinabé une quelconque réaction négative.

Avec les événements qui secouent nos pays aucune disposition de sécurité ne devrait nous conduire à des excès.

Il est donc souhaitable que l’on ignore une situation qui n’a pas de raison d’être et que les Lions du Sénégal et les Etalons du Burkina Faso qui se croisent à Ouagadougou après leur match nul de 0 but partout du 2 septembre à Dakar, sachent restituer au football toute sa valeur fondamentale de facteur d’union et de rapprochement des peuples

Nos deux fédérations ont le devoir de les y encourager et c’est bien dans ce cadre que le président Sita Sangaré accompagné de quelques membres du comité exécutif ont rendu ce matin, une visite de courtoisie et d’amitié à la délégation sénégalaise à son hôtel.

Toute chose qui prouve l’intégrité des burkinabé et d’un pays si accueillant et sa population d’une hospitalité légendaire, qu’aucun prétexte, qu’aucun enjeu sportif ne peut remettre en cause ; c’est notre sentiment »

Fédération Burkinabé de Football – la Communication

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires  

#1 Tingnaba 05-09-2017 04:11
Ce communique n'a ni queue ni tête. Il ne fait que confirmer au contraire les rumeurs et justifie la situation par fait que les Étalons ont été soumis au même traitement à Dakar.
Citer