Aujourd'hui,
URGENT
Mali: le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans revendique l'attaque contre le camp de la Minusma et de Barkhane
Asie: la Corée du Nord annonce la fin de ses essais nucléaires et balistiques (RFI)
Ouagadougou: 6 morts dans une bousculade à l'issue d'un prêche d'un prédicateur musulman
Football: le Français Arsène Wenger va quitter le club anglais d'Arsenal cet été, après vingt-deux saisons
Burkina: le président du Faso a reçu ce jeudi 19 avril les lettres de créances de 15 nouveaux ambassadeurs
Cuba: Miguel Díaz-Canel a été élu ce 19 avril 2018 nouveau président succédant à Raul Castro
Sahel: 216 établissements fermés dont 60 dans la région du Nord soit 20.000 élèves et 895 enseignants hors des classes
Afrique: 8 millions de personnes en insécurité alimentaire en Afrique de l'ouest (RFI)
Nahouri: la police saisit 750 kg de produits prohibés
11-Décembre: «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère» est le thème retenu pour l'édition 2018

(Photo: Chen Mei-ling / MOFA)

SPORT

Ce sont finalement cinq athlètes du Burkina Faso qui ont pris part à l’Universiade d’été 2017 de Taipei, organisée du 19 au 30 août dans la capitale de la République de Chine (Taiwan) sous l’égide de la Fédération internationale du sport universitaire (FISU). En judo comme en athlétisme, ces cinq sportifs auront donné le meilleur d’eux-mêmes, avec à la clé une médaille d’argent pour Hugues Fabrice Zango au triple saut, avec un bond de 16,97 m, nouveau record national.

Médaillé d’or au triple saut lors des Jeux de la francophonie 2017 à Abidjan, Hugues Fabrice Zango aura dû attendre à Taipei sa sixième et dernière tentative, lors de la finale du 25 août, pour assurer sa place sur le podium. Deuxième du concours du triple saut derrière l’Azéri Nazim Babayef (17,01 m), il permet au Burkina Faso de figurer au tableau des médailles, où le pays occupe la 53e place ex æquo.

Mais tout avait commencé le 19 août avec la cérémonie d’ouverture de l’Universiade. Dans le stade de Taipei, la délégation burkinabè dirigée par Ba-Banien Sirima avait défilé derrière la porte-drapeau, la judokate Salimata Da, un tour de stade chaudement applaudi par le public taiwanais.

C’est par le judo qu’a débuté la compétition pour le Burkina Faso. Chez les hommes de moins de 66 kg, le 22 août, Bernice Sawadogo a rencontré sur sa route en 1/16 de finale le Palestinien Simon Yakoub.

Le lendemain, Salimata Da s’est à son tour inclinée en 1/16 de finale contre l’Algérienne Imene Rezzoug dans la catégorie des moins de 48 kg.

Les espoirs des Burkinabè se sont ensuite portés vers la piste du Stade municipal de Taipei, où Bienvenu Sawadogo s’est qualifié le 23 août pour la demi-finale du 400 m messieurs, course qu’il a disputée le lendemain sans toutefois pouvoir accéder à la finale.

Enfin, le 26 août, Florian Some a pris part à la troisième série du 110 m haies, sans parvenir à se qualifier pour les demi-finales. Alors que l’ensemble de l’équipe n’a pas démérité, l’exploit de Hugues Fabrice Zango aura rempli de fierté les supporteurs burkinabè présents dans le stade autant que ceux restés au pays.

Source: taiwaninfo.nat.gov.tw

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Lors de son discours sur la situation de la Nation prononcé le jeudi 12 avril 2018 devant la représentation nationale, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a promis la fin des délestages d’électricité pour 2019. A-t-il les moyens de tenir promesse?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé