Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

SPORT

Grâce à un triplé de son meneur de jeu Blaise Yaméogo, L’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) a remporté la Coupe du Faso 2017 en battant l’Union sportive des forces armées (USFA) par le score de 3 à 2 ce samedi 5 août 2017.


Ce fut un match palpitant certes mais très plaisant et digne d’une finale de coupe. Devant le chef de l’Etat, les membres du gouvernement et le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, Blaise Yaméogo et ses coéquipiers sont allés puiser la dernière énergie en eux pour venir à bout de l’USFA qui était déterminée à repartir avec dame coupe édition 2017.

Et de deux pour Blaise Yaméogo qui remporte son deuxième trophée consécutif. Vainqueur de la coupe du Faso 2016 avec le Rail Club du Kadiogo (RCK), l’attaquant de l’EFO a marqué les trois buts de son équipe ce samedi au stade du 4-Août. Dès la 21e mn, il ouvre le score suite à une passe de l’Ivoirien Bernard Konan. Le même Yaméogo revient à la charge à la 30e mn en inscrivant le second but de la rencontre.

Avant la mi-temps, l’équipe de Mousso Ouédraogo se ressaisit et réduit le score (1-2) grâce à Salam Kagambèga, le meilleur buteur de l’USFA en championnat. Après la pause, l’USFA plus entreprenante, revient à égalité du score grâce au Togolais Latif Tchanilé qui égalise de la tête. Mais les militaires n’auront pas le temps de savourer cette égalisation. Sur le corner qui s’en suit, Blaise Yaméogo, encore une fois, profite d’une faute de main de Sylvain Charouf Dao pour inscrire le troisième but (3-2), synonyme de victoire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir