Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)

SPORT

Grâce à un triplé de son meneur de jeu Blaise Yaméogo, L’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) a remporté la Coupe du Faso 2017 en battant l’Union sportive des forces armées (USFA) par le score de 3 à 2 ce samedi 5 août 2017.


Ce fut un match palpitant certes mais très plaisant et digne d’une finale de coupe. Devant le chef de l’Etat, les membres du gouvernement et le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, Blaise Yaméogo et ses coéquipiers sont allés puiser la dernière énergie en eux pour venir à bout de l’USFA qui était déterminée à repartir avec dame coupe édition 2017.

Et de deux pour Blaise Yaméogo qui remporte son deuxième trophée consécutif. Vainqueur de la coupe du Faso 2016 avec le Rail Club du Kadiogo (RCK), l’attaquant de l’EFO a marqué les trois buts de son équipe ce samedi au stade du 4-Août. Dès la 21e mn, il ouvre le score suite à une passe de l’Ivoirien Bernard Konan. Le même Yaméogo revient à la charge à la 30e mn en inscrivant le second but de la rencontre.

Avant la mi-temps, l’équipe de Mousso Ouédraogo se ressaisit et réduit le score (1-2) grâce à Salam Kagambèga, le meilleur buteur de l’USFA en championnat. Après la pause, l’USFA plus entreprenante, revient à égalité du score grâce au Togolais Latif Tchanilé qui égalise de la tête. Mais les militaires n’auront pas le temps de savourer cette égalisation. Sur le corner qui s’en suit, Blaise Yaméogo, encore une fois, profite d’une faute de main de Sylvain Charouf Dao pour inscrire le troisième but (3-2), synonyme de victoire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir