Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

SPORT

Après sa première médaille d’or mardi, l’heptathlonienne Marthe Yasmine Koala du Burkina a signé son doublé en décrochant une seconde médaille d’or au saut en longueur ce mercredi 26 juillet 2017 à ces VIIIè jeux de la Francophonie. Chez les hommes, Bienvenu Sawadogo a décroché l’argent aux 400m.


6,52m, c’est la nouvelle performance de Marthe Koala qui bat ainsi son propre record (6,46m). Cette victoire de la Burkinabè a pourtant failli lui échapper lorsque la Camerounaise, Sandrine M’Boumi a effectué un saut de 6,34m alors que Marthe Koala était à 6,30 après son troisième saut. Au quatrième essaie, la Burkinabè passe, question de se concentrer au maximum pour aller chercher la qualification au cinquième saut avec une moyenne de 6,52, qui fait d’elle la championne de ces jeux de la Francophonie en saut en longueur chez les dames. Marthe Koala se qualifie du coup pour les prochains mondiaux de Londres.

«C’est une très grande satisfaction parce que j’étais classée troisième au début et il fallait que je sorte tout ce que j’avais dans les tripes. Surtout que je me sentais en forme aujourd’hui. La médaille d’hier m’a beaucoup motivé et je savais que je pouvais décrocher cette médaille», a confié Marthe Koala. Elle dédie par ailleurs, cette victoire à tout le peuple burkinabè, à ses entraineurs et à tous ceux qui l’ont soutenu.

Chez les hommes, Bienvenu Sawadogo après s’être brillamment qualifié hier mardi pour la finale, a su maintenir le cap en allant décrocher la médaille d’argent avec une performance de 46’89 contre 46’41 pour le Canadien, vainqueur de cette série des 400m chez les hommes. Bienvenu Sawadogo bat ainsi son propre record qui était de 47’45. Pour l’athlète, «la saison se termine bien et les remerciements reviennent à tout le peuple burkinabè avec en tête le président Roch Marc Kaboré et le ministre des Sports et Loisirs, Taïrou Bangré». La prochaine athlète attendue pour une autre médaille, est la lanceuse du marteau, Leaticia Bambara qui rentre en scène ce jeudi 27 juillet au stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé