Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 
Afrique: l'Erythrée rouvre son ambassade à Addis-Abeba après 20 ans de conflit (RFI)
Burkina: l’Union européenne offre plus de 4 milliards de FCFA pour la modernisation de l’enseignement franco-arabe (AIB)
Haïti: le Premier ministre Jack Guy Lafontant démissionne à la suite des violences urbaines
Colombie: premier procès de chefs de la guérilla des Farc devant le tribunal spécial
Russie: Macron félicite Poutine pour un «parfait déroulement» du Mondial-2018
Mondial 2018: Luka Modric élu meilleur joueur du tournoi
Coupe du monde: Roch Marc Christian Kaboré a appelé l'ambassadeur de France au Burkina pour féliciter le peuple et les joueurs français.  

SPORT

Le Burkina Faso participe aux VIIIè jeux de la Francophonie qui se tient à Abidjan, dans plusieurs disciplines. Présent dans la capitale ivoirienne avec une forte délégation, Taïrou Bangré, le ministre burkinabè des Sports, s’est fait le devoir de faire le tour des différents sites de compétition pour apporter son soutien et encourager l’ensemble des athlètes.


«Notre participation à ces jeux de la Francophonie est honorable. Il nous manque souvent de la compétition et nous sommes là pour affronter les meilleurs. Ce genre de compétitions nous aguerrissent», a lâché le ministre burkinabè des Sports et Loisirs. Taïrou Bangré qui a pour vision de faire en sorte que le championnat national soit de plus en plus étoffé avec beaucoup de compétitions, croit dur comme fer à un apport qualitatif de ces jeux à la hausse du niveau des athlètes burkinabè en lice.

«Nous ne sommes pas forcement venus chercher une centaine de médailles, mais contrairement à Nice, nous espérons repartir avec le maximum. Et c’est notre objectif», foi de Taïrou Bangré.  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé