Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

SPORT

Les Etalons junior du Burkina ont perdu leur deuxième match face à la Côte d’Ivoire ce dimanche 23 juillet 2017 dans le cadre des VIIIè jeux de la Francophonie qui se tient à Abidjan.


Après avoir fait match nul face au Liban le vendredi dernier, les poulains de l’entraineur Séraphin Dargani avaient l’obligation de battre le pays organisateur afin d’espérer passer au second tour dans cette compétition. Face à un adversaire qui avait perdu son premier match face à la Guinée, l’équation n’était pas simple à résoudre. Même si Ivoiriens et Burkinabè ont fait match égal dans les tribunes, la réalité fut tout autre sur le terrain.

Malgré la volonté des coéquipiers du capitaine Ben Aziz Zagré, les Ivoiriens ont réussi à inscrire l’unique but de la rencontre à la 74è mn de jeu grâce à Thierry Martial Kassi. «Après avoir perdu face à la Guinée, il fallait gagner ce match à tous prix et nous avons réussir à le faire grâce au soutien de notre public», a confié Braciano Willy Bi Ta, le capitaine des Eléphanteaux. Pour sa part, Ben Aziz Zagré estime que la chance n’était pas du côté du Burkina. «Nous avons travaillé mais les dieux n’ont pas voulu cette victoire pour le Burkina. C’est la loi du football et nous espérons prendre les trois points face à la Guinée pour nous repositionner», foi de M. Zagré.

En rappel, le Cameroun et le Mali ont fait match nul (0 – 0),
le Niger a été tenu en échec par le  Congo Brazzaville (1 – 4), le Liban a perdu son second match face à la Guinée (1-2) et le Niger a perdu face au Mali (0-3). Le Burkina joue son dernier match de poule le mardi prochain face à la Guinée.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé