Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

SPORT

Les Etalons junior du Burkina ont perdu leur deuxième match face à la Côte d’Ivoire ce dimanche 23 juillet 2017 dans le cadre des VIIIè jeux de la Francophonie qui se tient à Abidjan.


Après avoir fait match nul face au Liban le vendredi dernier, les poulains de l’entraineur Séraphin Dargani avaient l’obligation de battre le pays organisateur afin d’espérer passer au second tour dans cette compétition. Face à un adversaire qui avait perdu son premier match face à la Guinée, l’équation n’était pas simple à résoudre. Même si Ivoiriens et Burkinabè ont fait match égal dans les tribunes, la réalité fut tout autre sur le terrain.

Malgré la volonté des coéquipiers du capitaine Ben Aziz Zagré, les Ivoiriens ont réussi à inscrire l’unique but de la rencontre à la 74è mn de jeu grâce à Thierry Martial Kassi. «Après avoir perdu face à la Guinée, il fallait gagner ce match à tous prix et nous avons réussir à le faire grâce au soutien de notre public», a confié Braciano Willy Bi Ta, le capitaine des Eléphanteaux. Pour sa part, Ben Aziz Zagré estime que la chance n’était pas du côté du Burkina. «Nous avons travaillé mais les dieux n’ont pas voulu cette victoire pour le Burkina. C’est la loi du football et nous espérons prendre les trois points face à la Guinée pour nous repositionner», foi de M. Zagré.

En rappel, le Cameroun et le Mali ont fait match nul (0 – 0),
le Niger a été tenu en échec par le  Congo Brazzaville (1 – 4), le Liban a perdu son second match face à la Guinée (1-2) et le Niger a perdu face au Mali (0-3). Le Burkina joue son dernier match de poule le mardi prochain face à la Guinée.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir