Aujourd'hui,
URGENT
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)
Minefid: le gouvernement va recruter "un personnel d’appoint constitué de retraités et de volontaires" pour suppléer les grévistes
Sport: la Burkinabè Marthe Koala a remporté l’heptathlon au meeting des épreuves combinées de Kladno en République Tchèque
Burkina: plus de 315 000 candidats ont débuté ce lundi 18 juin les épreuves écrites du 1er tour du  BEPC
Ouagadougou: le développement du sport et des loisirs au cœur d’un séminaire international à Ouagadougou du 18 au 20 juin
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est

SPORT

Les Etalons junior du Burkina ont perdu leur deuxième match face à la Côte d’Ivoire ce dimanche 23 juillet 2017 dans le cadre des VIIIè jeux de la Francophonie qui se tient à Abidjan.


Après avoir fait match nul face au Liban le vendredi dernier, les poulains de l’entraineur Séraphin Dargani avaient l’obligation de battre le pays organisateur afin d’espérer passer au second tour dans cette compétition. Face à un adversaire qui avait perdu son premier match face à la Guinée, l’équation n’était pas simple à résoudre. Même si Ivoiriens et Burkinabè ont fait match égal dans les tribunes, la réalité fut tout autre sur le terrain.

Malgré la volonté des coéquipiers du capitaine Ben Aziz Zagré, les Ivoiriens ont réussi à inscrire l’unique but de la rencontre à la 74è mn de jeu grâce à Thierry Martial Kassi. «Après avoir perdu face à la Guinée, il fallait gagner ce match à tous prix et nous avons réussir à le faire grâce au soutien de notre public», a confié Braciano Willy Bi Ta, le capitaine des Eléphanteaux. Pour sa part, Ben Aziz Zagré estime que la chance n’était pas du côté du Burkina. «Nous avons travaillé mais les dieux n’ont pas voulu cette victoire pour le Burkina. C’est la loi du football et nous espérons prendre les trois points face à la Guinée pour nous repositionner», foi de M. Zagré.

En rappel, le Cameroun et le Mali ont fait match nul (0 – 0),
le Niger a été tenu en échec par le  Congo Brazzaville (1 – 4), le Liban a perdu son second match face à la Guinée (1-2) et le Niger a perdu face au Mali (0-3). Le Burkina joue son dernier match de poule le mardi prochain face à la Guinée.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

La mise en œuvre des recommandations de la conférence nationale des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents publics de l’Etat peut-elle mettre fin aux grèves à répétition au Burkina?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé