Aujourd'hui,
URGENT
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)

SPORT

Dès l'édition 2019, la Coupe d'Afrique des nations (CAN) sera étendue de 16 à 24 équipes et se déroulera entre juin et juillet, a annoncé jeudi 20 juillet la Confédération africaine de football (CAF).


C'est suite à un symposium de deux jours sur le football africain organisé à Rabat que la décision a été prise de passer à une Coupe d'Afrique des Nations à 24 équipes dès l'édition de 2019 avec un tournoi qui devra se disputer entre les mois de juin et juillet.

La compétition continuera à se disputer tous les deux ans, les années impaires et exclusivement sur le continent africain et avec des sélections nationales africaines.

C'est un vrai bouleversement pour le tournoi, dont la tenue en hiver faisait grincer des dents des clubs européens − notamment en Angleterre et en France −, très réticents à laisser partir leurs joueurs en cours de saison.

Un groupe de travail doit toutefois encore déterminer les modalités pratiques de cette révolution.

Le passage de 16 à 24 équipes va avoir des conséquences pour les pays hôtes du tournoi. Pour assurer l’événement, six stades seraient nécessaires, contre quatre actuellement. Un défi pour le Cameroun, censé accueillir la prochaine édition de la CAN en 2019.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé