Aujourd'hui,
URGENT
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan
Mali: Soumaïla Cissé rejette par avance les résultats de la présidentielle (RFI)
Burkina: Aïd El Kébir ou Tabaski sera célébrée le mardi 21 août 2018 sur toute l’étendue du territoire national (Faib)
Kongoussi: la dépouille d’une adolescente de 12 ans, recherchée depuis 5 jours, repêchée dimanche du Lac Bam, la tête amputée (AIB).
Cameroun: 7 soldats formellement identifiés dans la vidéo d’exécutions de deux femmes et leurs enfants arrêtés (RFI)
RCA:  trois groupes d’ex-Seleka annoncent une alliance au nom de la paix
Burkina: 4 gendarmes et un civil tués dans l'explosion d'une mine artisanale dans l'Est du pays (AIB)
Soudan du Sud: le président Salva Kiir amnistie Riek Machar et des groupes armés (RFI)
Diplomatie: la Colombie reconnaît officiellement l’Etat de Palestine
Burkina: les inondations ont causé 4922 sinistrés et 7 décès du 1er mai au 7 aout 2018 (Ministère de la Solidarité nationale)

SPORT

Convoqué par la gendarmerie nationale, Amado Traore, président du Rail club du Kadiogo (RCK), a été entendu dans la matinée du lundi 19 juin 2017. Selon des sources proches de M. Traoré, il aurait été auditionné sur les incidents qui se sont produits suite au match retour de la ligue des champions CAF entre le RCK et l'Union sportive de la Médina d’Algérie (USMA) joué à Ouagadougou le 18 mars dernier.

Les mêmes sources ont expliqué à Fasozine que, quelques jours auparavant, c'est le colonel Yacouba Ouedraogo, président de SALITAS, club de deuxième division, qui aurait été entendu par la gendarmerie et convoqué par la suite à la Fédération burkinabè de football (FBF). Il lui serait reproché d'avoir donné de l'argent à un arbitre à la veille des fêtes de fin d'année. Le colonel Yacouba est soupçonné de tentative de corruption pour avoir donné une somme de 20 mille francs CFA à un arbitre.

Et pourtant le colonel Yac avoue que c'est de l'argent qu'il a offert à une connaissance pour les fêtes comme il le fait à bien d'autres personnes à pareils moments. L'arbitre en question serait le frère d'un des collaborateurs du colonel et c'était à la veille des fêtes de fin d'année 2016.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir