Aujourd'hui,
URGENT
Média: le prix Albert-Londres décerné à la journaliste du «Monde» Elise Vincent pour ses reportages sur le jihadisme et la radicalisation
Média: Emeline Zougmoré de la RTB/radio sacrée meilleure journaliste 2018 
Cameroun: Paul Biya réélu à la présidence avec 71,28 % pour un 7e mandat (Officiel)
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée

SPORT

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, a accueilli pour la première fois la «Nuit du football africain» (NFA). La plus grande soirée de récompense des acteurs africains du ballon rond qui se sont illustrés dans leurs domaines au cours de l’année a tenu toutes ses promesses ce samedi 17 juin 2017.

Pour cette première de la NFA à Ouagadougou, l’émotion était forte aussi bien chez les organisateurs que chez les sportifs présents. En effet, Rigobert Song, 40 ans et ancien capitaine de l'équipe nationale de football du Cameroun, avait été victime d’un accident vasculaire cérébral en octobre 2016 et il en est sorti. A l’occasion de cette NFA qui a été également sa première sortie officielle après cet accident, Rigobert Song a tenu à remercier le monde sportif africain et burkinabè en particulier. «Je suis revenu dans cet endroit qui m’a donné beaucoup de satisfaction. Ce que les gens ignorent est que je garde un très bon souvenir du Burkina Faso. Nous avons eu satisfaction après tous nos passages dans ce pays. Nous étions en stage ici en 2000 et nous avons remporté la Coupe d’Afrique des Nations dans la foulée. Pareil en 2002 où nous en sommes partis avec un autre trophée. Le reste du temps où nous ne sommes plus revenus, vous avez vu le résultat. C’est ma première sortie et donc revenir au Burkina, c’est dire merci au peuple burkinabè pour son soutien», a témoigné le Lion.

Organisée depuis quatre ans à Abidjan, la cérémonie de cette année, placée sous le patronage du président du Faso, Roch Marc Kaboré et sous le parrainage du Mogho Naaba Baongo, a tenu toutes ses promesses avec son parterre de sommités du monde footballistique. Joseph Antoine Bell, Aliou Cissé, Pierre Womé, Cyril Domorauld, Khalilou Fadiga, Lakdar Beloumi, Raymond Kala, Abdoulaye Traoré dit Ben Bady, Patrick M’Boma, Aboubacry Ba, Hamed Ouattara, Bernard Lama, Gadji Céli Saint Joseph, l’emblématique chroniqueur Philippe Doucet… Ils étaient tous présents pour recevoir les mérites d’une carrière bien remplie et pour avoir fait honneur au peuple africain.

Pour le promoteur, Yves Sawadogo, la NFA est simplement fière d’avoir posé ses valises de sa 5è édition au pays des Hommes intègres, terre des Etalons devenu le temps d’une journée, le carrefour du football africain. «Notre rêve est d’institutionnaliser cette initiative qui célèbre les acteurs du football africain», a laissé entendre M. Sawadogo.

En prélude à la soirée gala, un match a opposé les anciennes gloires africaines à leurs homologues du Burkina Faso. Un match qui s’est soldé par le score de 5-3 en faveur des anciens internationaux Etalons. Une rencontre qui était placée, selon les organisateurs, sous le signe de «la paix et de l’amitié entre les peuples africains».


Le palmarès des lauréats


1-  Joseph Kaboré dit Sap olympic (Burkina faso)
2-  Pierre Womé (Cameroun)
3-  François Oman Biyik (Cameroun)
4-  Gadji Céli (Côte d’Ivoire)
5-  Saïdou Palentougri dit Madi (Burkina Faso)
6-  Mahamadou Kéré (Burkina Faso)
7-  Wilfried Sanou (Burkina Faso)
8-  Lakdar Beloumi (Algérie)
9-  Khalilou Fadiga (Sénégal)
10-  Prix spécial à CANAL+

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé