Aujourd'hui,
URGENT
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)

SPORT

Dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2019, les Etalons du Burkina croisent les crampons avec les Palancas Negras d’Angola le samedi 10 juin 2017 au stade du 4-Août de Ouagadougou. Ce lundi 5 juin 2017, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, est allé doper le moral du groupe de l’entraineur Paulo Duarte au stade du 4-Août où ils les Etalons sont en regroupement.


Ce match, pour les Etalons footballeurs est très capital en ce sens qu’il faut «prendre les trois points pour une belle entame des éliminatoires», comme l’a indiqué Jonathan Pitroïpa. Le chef de l’Etat lui-même qui est allé requinquer le moral des poulains de Paulo Duarte sur leur terrain d’entrainement : «Je suis venu les encourager et leur dire qu’ils ont tout le soutien du gouvernement et du peuple burkinabè. Ils nous ont fait beaucoup rêver lors de la dernière CAN. Nous étions au bord de la réussite. Ce qui signifie que les Etalons n’ont pas à apprendre des autres. Notre prestation à la dernière CAN a montré que nous étions appréciés de par la simplicité, la cohésion et la qualité de notre jeu. Je leur ai donc demandé de garder cette qualité de jeu parce que nous pouvons aller plus loin que notre performance de l’année dernière.»

Accompagné du ministre des Sports et des Loisirs, Taïrou Bangré  et du président de la Fédération burkinabè de football, Sita Sangaré, le président du Faso est revenu sur l’état actuel du stade du 4-Août, le plus grand au Burkina Faso. «Nous allons faire de notre mieux pour améliorer la qualité de notre stade parce que nous allons chez les autres et nous devons donner notre image de ce que doit être le Burkina en matière de football. Nous allons faire le maximum pour qu’on sente que l’engouement que les Burkinabè ont pour le football est suivi sur le plan des infrastructures», a rassuré le président Kaboré.

Cette visite pleine de symboles, le président du Faso l'a voulu donc pour encourager le groupe. Le message a été bien perçu par les acteurs, à l’image du capitaine Charles Kaboré pour qui, cette visite du chef de l’Etat est le signe de la solidarité du peuple burkinabè. «Nous avons des qualités et nous voulons continuer à faire plaisir à tout le peuple burkinabè», a laissé entendre Charles Kaboré.  Pour Bertrand Traoré, «les Etalons n’ont plus le droit à l’erreur et la visite du chef de l’Etat est une source de motivation majeur». En signe de reconnaissance, le capitaine Charles Kaboré a offert un maillot au président du Faso.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé