Aujourd'hui,
URGENT
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)
Etats-Unis: au moins douze morts dans une fusillade en Californie
Musique: le Rwandais Buravan, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018
Burkina: augmentation de 75 FCFA du prix du carburant à partir du vendredi 9 novembre 2018 (conseil des ministres).
Pakistan: la chrétienne Asia Bibi poursuivie pour blasphème et acquittée il y a une semaine a été libérée (Officiel)
Ouagadougou:  l'échangeur du nord ouvert à la circulation le 15 novembre 2018
Burkina: près 700 000 femmes ont bénéficié de la gratuité de l’accouchement (président du Faso)
Cameroun:  Paul Biya  a prêté serment pour son 7e mandat

SPORT

Le Rail club du Kadiogo (RCK) a battu l’AS Sonabel (2-0) en finale de la 30è édition de la coupe du Faso ce vendredi 5 août 2016 au stade du 4 août de Ouagadougou. Les Faucons signent ainsi leur doublé, championnat et coupe nationale.

 

Deux buts de belle facture. Le premier à la 22è mn de la première mi-temps grâce à Jérôme Ouiya,  suite à une erreur du gardien de but de l’AS Sonabel, Amadou Séré qui a relâché une balle dans sa surface de réparation. Malgré ses nombreuses offensives, les électriciens n’arriveront pas à revenir au score avant la pause. A la reprise, les hommes de l’entraineur Kamou Malo reviennent à la charge. Suite à une belle action collective, Yacouba Mando corse l’addition à la 62è mn, portant le score à 2 buts à 0.

Champion du Burkina et vainqueur de la coupe du Faso, le RCK confirme ainsi sa suprématie sur le football burkinabè. Pour l’entraineur Kamou Malo, ce n’est que justice parce que « je savais que l’adversaire allait sortir faire le jeu et nous en avons profité ». « Nous avons bien joué mais malgré les offensives de mes joueurs, nous n’avons pas pu marquer et c’est aussi cela le football. Nous sommes satisfait de notre parcourt cette saison », reconnait l’entraineur de l’AS Sonabel, Seydou Zerbo dit « Krol ».

Pour le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré qui a profité de l’occasion pour souhaiter bonne fête de l’indépendance à tous les Burkinabè, « c’est le meilleur qui a gagné ». Le président du Faso reconnait aussi qu’il y a des efforts à faire pour rehausser le niveau du football burkinabè. « Le gouvernement s’attèlera à voir que faire pour aller dans le sens de l’amélioration », a promis le président Roch Kaboré.

Etaient présents à cette finale, les membres du gouvernement avec à leur tête, le premier ministre Paul Kaba Thiéba, des président d’institutions, des délégations des fédérations de football de la Côte d’Ivoire, du Maroc et du Gabon.

Abel Azonhandé  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir