Aujourd'hui,
URGENT
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)

A gauche, le ministre Bangré procédant à la pose de la première pierre (Ph. SM)

SPORT

Le très réputé plateau Yéguéré au secteur 10 de Bobo-Dioulasso aura un autre visage, celui d’un complexe sportif, avec toutes les commodités y afférant. En effet, samedi 29 avril 2017, dans la matinée, le ministre des Sports Taïrou Bangré, a procédé à la pose de la première pierre des travaux de rénovation dudit espace. Une initiative du gouvernement, à travers le Fonds national pour la promotion du sport et des loisirs.


Ce terrain de football est une référence en matière de sport pour les jeunes, pour les organisateurs d’événementiels ainsi que pour la détente les soirs. Sauf que depuis, le terrain n’est pas clôturé, reste un espace vide, sans aucune infrastructure proprement dite.

C’est donc pour donner au plateau Yéguéré une image digne de sa réputation que le gouvernement a décidé de sa transformation en complexe sportif. Déjà, la clôture, dont a la charge l’entreprise GSI (Groupe Sanga international), sera réceptionnée dans tout au plus un mois et demi, selon le directeur général de l’entreprise. Toute chose que le 1er adjoint au maire central, Martin Coulibaly, a saluée avec enthousiasme.

C’est un gros chantier que Marc Sanou, le  directeur général du Fonds national pour la promotion du sport et des loisirs, estime à environ 200 millions de F CFA.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé