Aujourd'hui,
Super Utilisateur

Super Utilisateur

La Loterie nationale burkinabè (LONAB) a procédé ce vendredi 14 octobre 2016 à la remise de trois gros lots à trois gagnants du Pari mutuel urbain (PMU’B), dont un super gros lot de plus de 44 millions FCFA.

Après une journée riche en enseignements et en émotion autour de la problématique de l’industrialisation de l’Afrique, La troisième édition du Rebranding Africa Forum se poursuit ce vendredi à Bruxelles avec le Business day consacré au Burkina Faso.

La troisième édition du Rebranding Afric Forum s’est achevée hier dans la nuit , à l’hôtel Marriott de Bruxelles Grand-Place , avec le traditionnel gala des Rebranding Africa Awards.

Les Partenaires techniques et financiers s’inquiètent, dans la déclaration qui suit, de la situation qui prévaut à la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques (Cameg) suite à la nomination d’un nouveau directeur général.

Amado Traoré annonce dans le communiqué de presse qui suit, son intention de formuler un recours après l’invalidation de sa candidature à la présidence de la Fédération burkinabè de football.

Le mouvement de la société civile, le Balai citoyen, a animé une conférence de presse ce lundi 17 octobre 2016 pour dénoncer « l’incapacité » de l’actuel gouvernement burkinabè, à maitriser la situation sécuritaire.

L’ADF/RDA, le CDP, l’Autre Burkina/PSR, le Faso Autrement, Les Républicains, la Nafa, le RSR et l’UNDD se sont regroupés au sein de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (Coder).

Un début d’incendie a été maitrisé ce jeudi 29 septembre 2016 au service de maternité du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO), selon un communiqué du service de communication de la structure.

L’incendie a été repéré dans un des box du service de maternité vers les 8h. En cause, de l’eau qui aurait touché une rallonge qui a pris feu, atteignant ainsi le fil d’un appareil. L’incident a été vite maîtrisé, assure le CHU-YO.

«Les sapeurs-pompiers sont venus faire le constat d’usage, ce qui a rassuré tout le monde. L’ordre a été donné d’aérer le bâtiment en laissant ouvertes toutes les entrés et fenêtres pendant quinze minutes. Cela a nécessité que les accompagnants patientent hors du bâtiment, le temps que le nettoyage complet soit effectué. Le travail a repris son cours normal», précise l’établissement.

La Loterie nationale burkinabè (Lonab) a encore fait de nouveaux heureux gagnants grâce au Pari mutuel urbain (PMU’B). Ce mercredi 28 septembre 2016, Amadi Kaboré et Abel Tassembedo sont repartis chacun avec plus de 36 millions de FCFA. La cérémonie de remise des chèques a eu lieu à Ouagadougou.

Après Raymond Ouédraogo « recordman » du PMU’B avec plus de 155 millions de FCFA, ce sont deux nouveaux gagnants qui sont repartis ce mercredi matin de l’agence Lonab du quartier Cissin de Ouagadougou avec chacun un gros chèque. Amadi Kagoné, avec une mise de 1800 FCFA, a gagné au 4+1 du vendredi 16 septembre 2016 la somme de 36.782.500 FCFA. Abel Tassembedo a quant à lui remporté la somme de 36.573.000 FCFA pour une mise de 16.800FCFA.

Pour Mme Kaboré, épouse et représentant de Amadi Kaboré, « le merci revient au Dieu tout puissant le souverain des royaumes et à la Lonab» grâce à qui « tous les projets seront réalisés aujourd’hui ». Idem pour le représentant d’Abel Tassembedo qui entend agrandir ses activités de commerce.

Patin Déba Naza, représentant le directeur général de la Lonab, pense pour sa part que la remise de ces lots est une preuve palpable pour ceux qui douteraient de la véracité de ce qui se dit à savoir, « les lots aux gagnants, les bénéfices à la nation entière ».

Au-delà de ce geste, la Lonab compte accompagner les gagnants par le biais de la maison de l’entreprise. Ceci pour leur permettre, selon M. Naza, de faire des investissements fructueux.

Voici les explications de la direction générale de l’Office national des télécommunications au sujet de la crise qui secoure la maison actuellement.

«Suite aux mouvements sociaux que connait ONATEL-SA depuis le 20 septembre 2016, la Direction Générale de ONATEL-SA tient à porter à la connaissance de l’opinion publique les éléments d’information suivants :

• Depuis la privatisation de ONATEL-SA, la Direction Générale a toujours privilégié un dialogue apaisé et constructif avec les partenaires sociaux, créant ainsi un climat ayant permis à la société de devenir le leader du marché national des télécommunications, à la pointe des technologies, notamment mobiles.

• Ce dialogue permanent avec les syndicats, dans leur rôle de partenaires indispensables, a permis d’augmenter les salaires moyens des agents actifs d’au moins 60% depuis 2011.

• Lors des négociations sur la dernière plateforme revendicative du syndicat SYNATEL, portant notamment sur des augmentations salariales, la Direction Générale en a accepté le principe, et a mandaté un cabinet spécialisé pour l’aider à proposer des corrections et amélioration pérennes et à en évaluer l’impact sur la société. Les conclusions de l’étude ont été partagées avec les partenaires sociaux.

• Les discussions ont malheureusement été rompues unilatéralement et sans préavis par les partenaires sociaux, et un arrêt du travail a été déclenché dans toute l’entreprise, se traduisant par des interruptions de service hautement préjudiciables aux intérêts de l’entreprise et de ses clients.

la Direction Générale, tout en présentant ses excuses à la clientèle pour les désagréments subis, tient à assurer l’opinion publique et le partenaire social de son entière disponibilité à la reprise sans délai des négociations, dès la levée du sit-in en cours, dans un climat empreint de confiance et de respect mutuel des prérogatives de chaque partie, avec le souci commun de l’intérêt des salariés de l’ONATEL-SA, naturellement lié à celui de l’entreprise. »

Des mots pour le dire...

Sondage

Comment jugez-vous la marche globale du Burkina trois ans après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé