Aujourd'hui,
DOSSIER

DOSSIER (13)

Présent à Bruxelles dans le cadre de la troisième édition du Rebranding Africa Forum, le directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina tire avec satisfaction les leçons de la participation de son institution à ce grand rendez-vous africain.

Après une journée riche en enseignements et en émotion autour de la problématique de l’industrialisation de l’Afrique, La troisième édition du Rebranding Africa Forum se poursuit ce vendredi à Bruxelles avec le Business day consacré au Burkina Faso.

Présent à Bruxelles dans le cadre de la troisième édition du Rebranding Africa Forum, le directeur général du Groupe Bolloré pour le Burkina explique les motivations de la participation burkinabè à ce rendez-vous. Seydou Diakité souligne également l’importance du thème de cette édition pour le continent…

Dans son souci de donner vie aux réflexions qui se mènent sous son chapiteau et de donner corps aux idées qui se brassent d’édition en édition, le Rebranding Africa Forum met à la disposition du public des guides pédagogiques qui méritent le détour. Chaque édition du RAF débouche ainsi sur la réalisation d’un document qui synthétise admirablement, en « 50 idées clés », l’essentiel des constats et suggestions des participants.

Organisé depuis 2014 par Samori Média Connection et le magazine panafricain Notre Afrik, le Rebranding Africa Forum réunira pour la troisième fois, du 13 au 15 octobre prochain à Bruxelles, experts de renom et personnalités de marque sur une problématique chère au continent : l’industrialisation. Etat des lieux et ambitions d’un rendez-vous majeur du continent avec sa déléguée générale.

Pour la troisième année consécutive, les Rebranding Africa Awards, trophées de reconnaissance et d’hommage, seront décernés le 14 octobre prochain, en marge de l’édition 2016 du Rebranding Africa Forum. Les Rebranding Africa Awards récompensent des personnalités de premier plan qui, par leurs actions quotidiennes dans leurs domaines d’intervention respectifs, tracent les sillons du développement et amènent les autres à changer leur regard sur notre continent. Ce faisant, ces distinctions constituent désormais le symbole d’une Afrique plus dynamique, plus proactive et plus ouverte sur le monde.

Qui, mieux que les participants aux différentes éditions du Rebranding Africa Forum, peut donner la vraie mesure de qu’il faut attendre de ce forum et de ce qu’il apporte à l’Afrique ? Tant de personnes ont dédié des phrases fortes à l’Afrique au cours du RAF 2014 et du RAF 2015. Des mots qui restent des messages d’espoir et de maturité pour un continent résolument en mouvement. Morceaux choisis.

La troisième édition du Rebranding Africa Forum s’attaque à un gros morceau : « Relever le défi de l’industrialisation de l’Afrique ». Un thème qui arrive bien à propos, un mois avant la célébration, le 20 novembre, de la Journée pour l’industrialisation de l’Afrique.

En attendant de décortiquer, le 13 octobre prochain, la problématique de l’industrialisation de l’Afrique, le Rebranding Africa Forum a déjà abordé tour à tour, au cours de ses deux précédentes éditions, les questions de l’émergence de l’Afrique, en 2014, puis les contours des investissements et de l’entreprenariat sur le continent, en 2015…

C’est dans une semaine exactement — le jeudi 13 octobre 2016 — que s’ouvre à Bruxelles la troisième édition du Rebranding Africa Forum. Initié depuis 2014 par le magazine panafricain Notre Afrik et Samori Média Connection, ce rendez-vous, placé cette année sous le sceau de l’industrialisation de l’Afrique, constitue, au cœur de l’Europe, une véritable plateforme de l’Afrique pour l’Afrique.

Des mots pour le dire...

Sondage

Comment jugez-vous la marche globale du Burkina trois ans après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé