Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

Photo: présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en séance de travail en fin d’après-midi, les chefs coutumiers du Burkina Faso. Les dépositaires de la tradition, qui ont présenté leurs vœux de nouvel an au chef de l’Etat, ont échangé avec lui sur la recherche de la paix au Burkina Faso.

Cette audience a été une occasion pour le président Kaboré et les dépositaires de la tradition d’évoquer les questions liées à la situation nationale marquée par la dégradation de la paix dans certaines localités, et la lutte contre le terrorisme.

« Nous avons échangé sur des questions touchant à la vie sociale de la Nation, notamment la recherche de la paix. C’est une préoccupation qui concerne tous les acteurs et le sujet valait la peine que nous nous déplacions pour voir le président du Faso. Nous sommes sortis satisfaits de cette rencontre », a indiqué le porte-parole des chefs coutumiers, le Kupiendieli, roi du Gulmu. 

Pour lui, le souhait de tous les chefs coutumiers du Burkina Faso est la paix et un meilleur vivre-ensemble entre tous les Burkinabè. Sur la question de la crise à Yirgou, dans la commune de Barsalgho, le Kupiendieli a indiqué que les dépositaires de la tradition suivent de près la situation et appellent surtout au calme et à la paix.

Il a affirmé que les chefs coutumiers travaillent à accompagner les autorités dans la lutte contre le terrorisme. « Il faut que les chefs coutumiers soient bien informés sur la question et cela a commencé depuis longtemps. Les populations aussi doivent être informées de la conduite à tenir dans cette situation de lutte contre le terrorisme », a soutenu le porte-parole des chefs coutumiers du Burkina Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

*Le titre est de la Rédaction

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir