Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération

Madame Bernadette Ouédraogo, la Burkinabè de Madagascar en fin de séjour au Burkina, accompagnée de son frère aîné et de son fils ont été reçu en audience dans la matinée du samedi 25 mars 2017 par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré.


Au sortir de cette rencontre avec le chef de l’Etat, Madame Ouédraogo a dit être venue dire merci au Président du Faso pour « pour tout ce qu’il a fait jusqu’à maintenant ».
Interrogée sur son séjour au Burkina Faso, elle a confié que « c’était vraiment fantastique ». Madame Bernadette Ouédraogo a dit qu’elle a vécu « des choses très agréables » au Burkina Faso tels que le Fespaco, la commémoration de la journée du 8 mars et surtout les retrouvailles avec les siens. En outre, elle retient le séjour au village natal de son père comme un fait historique et inoubliable. « Cela va rester gravé dans mon cœur parce que les gens étaient vraiment aimables », a-t-elle témoigné.

Autre fait marquant de Madame Ouédraogo qui dit être « très heureuse » pendant son séjour, c’est l’obtention de son passeport burkinabè qui sera suivie dans quelques jours de sa Carte nationale d’identité. Aussi, sera-t-elle rejointe bientôt à Madagascar par son frère aîné.

Burkinabè née sur la Grande île et n’ayant jamais connu son pays, Madame Bernadette Ouédraogo y avait manifesté l’intention lors de la rencontre du Président du Faso avec la communauté burkinabè vivant à Madagascar en novembre 2016. Touché par son histoire, le Président Roch Marc Christian Kaboré lui a permis de réaliser son rêve le 27 février 2017, jour de son arrivée à Ouagadougou.