Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

Madame Bernadette Ouédraogo, la Burkinabè de Madagascar en fin de séjour au Burkina, accompagnée de son frère aîné et de son fils ont été reçu en audience dans la matinée du samedi 25 mars 2017 par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré.


Au sortir de cette rencontre avec le chef de l’Etat, Madame Ouédraogo a dit être venue dire merci au Président du Faso pour « pour tout ce qu’il a fait jusqu’à maintenant ».
Interrogée sur son séjour au Burkina Faso, elle a confié que « c’était vraiment fantastique ». Madame Bernadette Ouédraogo a dit qu’elle a vécu « des choses très agréables » au Burkina Faso tels que le Fespaco, la commémoration de la journée du 8 mars et surtout les retrouvailles avec les siens. En outre, elle retient le séjour au village natal de son père comme un fait historique et inoubliable. « Cela va rester gravé dans mon cœur parce que les gens étaient vraiment aimables », a-t-elle témoigné.

Autre fait marquant de Madame Ouédraogo qui dit être « très heureuse » pendant son séjour, c’est l’obtention de son passeport burkinabè qui sera suivie dans quelques jours de sa Carte nationale d’identité. Aussi, sera-t-elle rejointe bientôt à Madagascar par son frère aîné.

Burkinabè née sur la Grande île et n’ayant jamais connu son pays, Madame Bernadette Ouédraogo y avait manifesté l’intention lors de la rencontre du Président du Faso avec la communauté burkinabè vivant à Madagascar en novembre 2016. Touché par son histoire, le Président Roch Marc Christian Kaboré lui a permis de réaliser son rêve le 27 février 2017, jour de son arrivée à Ouagadougou.