Back Vous êtes ici : Accueil LE BLOG DE BARKBIIGA SPORT SPORT CAN 2013/Etalons: "Avec le groupe que nous avons, nous pouvons mieux faire que les quarts de finale"

CAN 2013/Etalons: "Avec le groupe que nous avons, nous pouvons mieux faire que les quarts de finale"

A l’issue de leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations  2013, nous avons recueillis les propos de joueurs de l’équipe nationale Burkinabè et de leur entraineur Paul Put. Ils expriment leur joie, mais restent lucides: la suite ne sera pas une partie de plaisir.

Paul Put (entraineur des Etalons): « Je voudrais féliciter mes joueurs. Ils ont bien joué et ont été disciplinés. Nous savions que ce match serait difficile parce que la Zambie n’avait rien à perdre. Nous nous attendions à ce qu’elle joue la carte de l’offensive. Mais nous nous étions préparés avant ce match, en mettant un accent sur le travail défensif et du milieu de terrain. Le fait de perdre Alain Traoré dans les cinq premières minutes a mis notre plan de jeu à l’eau. C’est vrai que ce n’était pas beau dans le jeu, mais il faut être réaliste. Le plus important, c’était la qualification. Nous avons défendu comme il se devait sans offrir beaucoup d’occasions à l’adversaire. Cela est aussi une grande victoire. C’est une joie pour tous les Burkinabè avec lesquels nous communions parce qu’il y a bien longtemps qu’ils attendaient ce moment depuis la CAN 98».

 

Charles Kaboré (capitaine des Etalons): «Face à la Zambie, nous devions fermer sans encaisser. Et nous l’avons bien fait. La Zambie a attaqué comme elle sait le faire, mais tout le monde dans notre groupe est à féliciter parce que l’état d’esprit était au rendez-vous. Nous félicitons également tous ceux qui ont travaillé à cette qualification. Maintenant, nous devons nous remettre en question puisqu’il y a encore des lacunes à corriger avant les quarts de finale».

Djakaridja Koné (milieu de terrain des Etalons): «Nous pouvons retenir que cette qualification n’a pas été facile puisque nous avons abordé les matchs au fur et à mesure qu’ils venaient. Mais la réussite a été avec nous. Nous sommes très fiers d’être Burkinabè, et nous sommes pour les supporters, les dirigeants, l’encadrement, la presse et tous ceux qui nous soutiennent. Nous allons bien savourer cette qualification que notre pays attendait depuis quinze ans maintenant. L’objectif était de passer le premier tour et avec le groupe de qualité que nous possédons, nous pouvons mieux faire que les quarts de finale. Personnellement, avoir changé de club (il évolue à Evian TG en ligue 1 française, NDLR) où je suis titulaire et dans un championnat plus relevé, m’a permis d’engranger de la confiance, de la maturité et avec la qualité du groupe, j’arrive à me fondre pour participer au succès de l’équipe».  

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vos coordonnées:
Commentaire:
[b] [i] [u] [s] [url] [quote] [code] [img]   
:D:angry::angry-red::evil::idea::love::x:no-comments::ooo::pirate::?::(
:sleep::););)):0
Sécurité
Veuillez saisir le code anti-spam que vous pouvez lire dans l'image.