Aujourd'hui,
Super Utilisateur

Super Utilisateur

Un camion a foncé sur la foule jeudi soir à Nice pendant le feu d’artifice, faisant au moins 84 morts.

Deux assaillants ont tué un prêtre de 86 ans dans une église pendant la messe, ce mardi 26 juillet près de Rouen, dans le nord de la France. Selon le président François Hollande, qui a fait le déplacement des lieux, les meurtriers «  avaient fait allégeance au groupe Etat islamique ».

Lundi, le procès pour crimes contre l’humanité de l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, qui devait se tenir devant les assises d’Abidjan, a été reporté au 10 octobre prochain à la demande de l’accusée et de ses avocats.

«M. le président, jeudi soir nous nous sommes quittés pour reprendre l’audience ce matin. Lorsque j’ai envoyé chercher l’accusée, elle a souhaité que la Cour tienne compte de la requête de report formulée par sa défense compte tenu des vacances judiciaires. Pour lui permettre de se reposer car elle est épuisée. Certainement en accord avec ses avocats, elle ne s’est pas présentée. Qu’il plaise à la Cour de fixer une date, après les vacances judiciaires, pour la prochaine audience», a requis le Procureur général Ali Yéo.

Suivant les réquisitions du procureur, le président de la Cour, Boiqui Kouadjo, a prononcé le report du procès «au 10 octobre après les vacances judiciaires». Le 19 juillet dernier, le procès de l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire avait repris après deux semaines de suspension en raison d’un malaise.

L’épouse de l’ex président ivoirien est jugée depuis le 31 mai pour crimes contre l’humanité, crimes contre les prisonniers de guerre et crimes contre les populations civiles, commis lors de la crise post-électorale de 2010-2011, qui a fait plus de 3.000 morts en cinq mois.

Simone Gbagbo (67 ans) avait déjà été condamnée à 20 ans de prison l’an dernier pour atteintes à la sureté de l’Etat.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé le samedi 6 août, la création d’un poste de vice-président et d’un Sénat dans le cadre de la nouvelle Constitution qui sera soumise à référendum à la fin du mois d’octobre. Une Constitution dont la rédaction a été confiée à un comité d’experts dirigé par le Professeur Boniface Ouaraga Obou.

25 août 2016 à 02:09

Bannière 2

25 août 2016 à 02:08

Bannière 1

Depuis le 04 aout 2016, L’Université Aube Nouvelle (U-Auben) a mis un nouveau docteur sur le marché de l’emploi. En effet, M. Saibou Bani SAMARI, a soutenu sa thèse de doctorat en management de l’environnement, sur le thème : vulnérabilité territoriale aux inondations dans un contexte de changement climatique cas de Ouagadougou (Burkina Faso).

Le 04 aout 2016, à l’Université Aube Nouvelle a vu la soutenance de thèse de M. Saibou Bani SAMARI, sur le thème : vulnérabilité territoriale aux inondations dans un contexte de changement climatique cas de Ouagadougou (Burkina Faso). Les travaux de M. Bani se sont déroulés sous la direction de Samuel Yonkeu, Maître de conférences en environnement à l’Université Aube Nouvelle (Directeur de thèse).

En plus du directeur de thèse, le jury de la soutenance était composé de :

–    Monsieur Tanga Pierre Zoungrana, Professeur titulaire de géographie, Université Ouaga1 Pr Joseph Ki Zerbo, Président ;
–    Madame Jeanne Millogo, professeur titulaire d’écologie associée à l’Université Aube Nouvelle, Rapporteur ;
–    Monsieur Claude Codjia, Maître de Conférences de géographie, UQAM, Canada, rapporteur ;
–    Monsieur Samuel Paré, Maître de Conférences de chimie environnementale, Université Ouaga1, Pr Joseph Ki Zerbo, membre;

La soutenance  publique a permis à M. Bani de présenter les résultats de ses travaux devant le jury, les collègues, parents et amis venus nombreux. Puis, a suivi la traditionnelle série de remarques et questions, permettant ainsi à M. Bani d’aller plus loin dans l’exposé et l’argumentation de ses résultats de recherche.

A l’issue de cela, le jury s’est retiré pour délibérer et a attribué la mention Très honorable au tout nouveau Docteur, Saidou Bani Samari. Le Nouveau docteur  a exprimé toute sa gratitude à son directeur de thèse qui n’a cessé de l’accompagner, de le soutenir pendant tout son parcours doctorale. M. Bani a aussi exprimé sa gratitude au Président Directeur Fondateur de l’Université Aube Nouvelle, M. Isidore G. Kini, qui l’a soutenu pour ses études doctorales.

Le nouveau Docteur a aussi remercié le directeur de l’école doctorale de l’Université Aube Nouvelle, le Professeur Titulaire Jean Koudou, qui a mis toutes les conditions en place pour permettre à M. Bani de conduire, finaliser et soutenir sa thèse de doctorat.

Ses remerciements sont aussi allés à l’endroit de ses parents,  de ses amis et de l’ensemble de ses collègues de l’Université Aube Nouvelle, qui l’ont soutenu tout au long de son parcours doctoral.
Après les différents remerciements et expression de gratitude, tout le monde a été convié à partager des mets et à lever un verre à l’honneur du nouveau Docteur.

U-Auben

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé