Aujourd'hui,

SOCIETE

Une marche sera organisée samedi 27 mai (au lieu de jeudi 25 mai comme initialement prévu)  en signe de protestation contre l’agression dont a été victime l’artiste musicienne Adja Divine. C’est ce qui ressort de la rencontre organisée ce mercredi par l'Association burkinabè des femmes artistes et musiciennes (ABFAM).


La marche silencieuse aura lieu sur l'Avenue de l'insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Elle partira à 8h de Palace Hôtel, pour rallier le carrefour de l'alimentation les Bons amis, lieu où l’artiste a été battue et dévêtue par une foule qui l’accusait à tort d’avoir volé des enfants.  Par la suite, une lettre sera transmise au ministre de la Sécurité et à celui de la Femme.

Il est à noter que deux ministres, Tahirou Barry, en charge de la Culture, et Laure Zongo, en charge de la Femme, ont rendu visite à l’artiste ce mercredi pour la réconforter.
Par ailleurs, le ministre en charge de la Communication s’est dit indigné au sortir du conseil des ministres par la récurrence des actes d’incivisme au Burkina Faso, invitant chaque Burkinabè à apporter sa contribution pour un changement de mentalité.

Adjaratou Diessongo, artiste musicienne connue sous le pseudonyme Adja Divine, à l’état civil, accusée d’avoir volé un enfant dans un quartier périphérique de Ouagadougou a été battue et déshabillée par une foule en furie, avant d’être sauvée par la police et les sapeurs-pompiers.  Ce 24 mai, l’artiste déposé une plainte contre la police routière et contre X.

Sondage

Lors d'un échange direct avec les femmes venues des 13 régions du Burkina le 8 mars 2020 à Ouagadougou, Roch Marc Christian Kaboré a annoncé que le prochain gouvernement sera composé de 30% de femmes. Selon vous, c'est une décision:

OFFRE CANAL+

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé