Aujourd'hui,
URGENT
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro, candidat à la présidentielle de 2020 
Burkina: la 21 JNLP se tiendra du 18 au 20 octobre sous le thème:«Comment consolider la liberté de la presse face à la menace terroriste ?»
Politique: le CDP va organiser un congrès extraordinaire pour lever les différentes sanctions prises à l'encontre des différents militants
Economie: le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo et aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer

SOCIETE

Le Syndicat national des agents des Finances (Synafi) a  entamé depuis le lundi 6 février 2017, un sit-in de 11 jours devant son ministère de tutelle, menaçant de poursuivre avec une grève de 120 jours, si toutefois les promesses de leur premier responsable ne sont pas tenues. Face à cette situation, le ministère de l’économie et des finances a dans un communiqué le mercredi 8 février, indiqué qu’il réitère sa volonté de poursuivre le dialogue en vue de l’instauration d’un climat de travail serein et apaisé au sein de ses structures.


Le Synafi réclame entre autre, le relogement  des agents dans de bonnes conditions de travail  et une meilleure répartition des postes. Dans le communiqué, le ministère en charge des Finances assure qu’il apportera «une réponse durable» au manque d’équité dans la répartition  du Fonds commun (primes), soulevé par le Synafi.

Le ministère précise que «la dynamique en cours, vise à réduire les écarts» entre les montants reçus par les agents  des régies des recettes et ceux reçus par les agents servant dans les autres structures du ministère. Il relève aussi que « des avancées ont été constatées à travers le paiement de la deuxième tranche de l’indemnité de responsabilité financière, l’amélioration du montant du Fonds commun du premier semestre 2016 alloué aux agents des structures autres que les régies de recettes, l’évacuation et le relogement des agents du bâtiment R+4 ».

Le ministère réitère donc sa volonté de « poursuivre le dialogue en vue de l’instauration d’un climat de travail serein et apaisé au sein de ses structures ». Il appelle par ailleurs, le Synafi au dialogue constructif et rassure tous les agents de sa ferme volonté de parvenir à une réponse durable à la question de l’équité dans la clé de répartition du Fonds commun.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé