Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: décédé le 8 juillet 2020, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly inhumé le  17 juillet à Korhogo. 
Mali: le Premier ministre a déclaré vouloir former "très rapidement" un gouvernement d'ouverture.
Mali: plusieurs figures de l'opposition arrêtées samedi après des troubles quasi insurrectionnels qui ont fait quatre morts. 
Présidentielle: Roch Marc Christian Kaboré officiellement investi par le MPP pour briguer un nouveau mandat en novembre 2020.
Transports: la liaison ferroviaire entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso a repris mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne. 
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 

SOCIETE

Trente-deux personnes ont été interpellées par la police municipale au cours d’une opération destinée à lutter contre abattage clandestin d’animaux à Ouagadougou. 

«La police municipale de la Commune de Ouagadougou mène depuis une semaine une opération de lutte contre l'abattage clandestin des animaux pour la consommation publique. Cette action entre dans le cadre de lutte pour sauvegarder l'hygiène publique, la salubrité et prévenir les citoyens des produits impropres à la consommation publique», annonce l’institution sur les réseaux sociaux.

C’est ainsi qu’au cours d’une opération destinée à démanteler ces abattoirs clandestins dans la capitale du Burkina Faso, les éléments de la police municipale ont saisi 20 carcasses de porcs, une carcasse de mouton, deux porcs vivants, quatre têtes de bœuf et une carcasse de bœuf. Six engins à deux roues ont également été saisis, et 32 personnes appréhendées lors de cette opération .

«A travers cette initiative, la police Municipale travaille à réprimer les abattages clandestins, interdire l'entrée et la commercialisation de la viande provenant d'abattage clandestin et contrôler le respect de la mesure d'interdiction de nouvelles aires d'abattage dans la commune», conclut le communiqué signé par le service de la Communication et des relations publiques de la police municipale de Ouagadougou.