Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

SOCIETE

La présentation officielle de l'association Afrik beog kômba (génération de jeunes leaders pour une Afrique de paix) a eu lieu le samedi 5 décembre 2019 à Ouagadougou lors d'une conférence de presse. Elle œuvre dans la promotion des valeurs de civisme, de dialogue social, de tolérance et d'intégration des peuples pour une culture de paix en Afrique. A l'occasion de cette conférence inaugurale, l'association a présenté son projet sentinelle « alerte 16.17.1010 génération consciente » contre le grand banditisme au Burkina. 

L'association Afrik beog kômba-Burkina Faso (2ABK-BF ) est née de la volonté et de la vision de ses membres de lutter contre les pires formes de violences comme le grand banditisme, les crises sociales, les violents conflits sociaux, les guerres tribales et autres tragédies humaines ayant endeuillé l'Afrique : « Les attentats liés aux agissements des Shebab en Somalie, les violences causées par Boko haram au Nigeria , au Cameroun ,  au Niger, la crise post électorale de 2010-2011 en Côte-D’ivoire , l'insurrection de 2014 au Burkina Faso ainsi que les crises sociales qui s'en sont  suivies ont fini par nous convaincre de la nécessité de promouvoir la sécurité, la cohésion et la paix sociale. 2ABK-BF œuvre pour une société de liberté de droits , de justice , d'égalité , de tolérance , de non violence et de paix sociale durable en Afrique et au profit du monde » a déclaré le président de l'association Ousséni Savadogo.

Promouvoir les valeurs cardinales de civisme, d'intégration des communautés et des peuples, de leadership , de liberté , de droits humains , de tolérance ,de cohésion et d'actions communautaires  en vue d'asseoir des bases durables d'une culture de non -violence au Burkina est l'objectif de l'association . « Nous avons fait une analyse de la situation sécuritaire de l'Afrique entière depuis la traite négrière jusqu'à nos jours. Nous avons vu que l'histoire de l'Afrique a été jalonnée de violence et de crises sociales. Nous voulons apporter notre prière constructive à  l'édification de la paix. Chaque Burkinabè peut apporter une petite valeur ajoutée à la lutte que nous sommes en train de mener pour que nos populations puissent vaquer tranquillement à leurs occupations » foi de M.Savadogo. 

Considérant la recrudescence des conflits sociaux et tribaux mettant à rude épreuve la sécurité, la liberté, 2ABK-BF recommande la participation active et la contribution citoyenne des partenaires et bonnes volontés pour une opérationnalisation diligente du projet Sentinelle « Alerte 16.17.1010 Génération consciente » phase 1, 2020-2024.

Ce projet est un concept « atypique, innovant, créatif et révolutionnaire à caractère hautement citoyen et patriotique ». Conçu à partir d'un sondage radiophonique  réalisé en 2014-2017 autour de l'utilisation citoyenne des numéros verts de la police et  de la gendarmerie, le projet sentinelle ambitionne contribuer à lutter contre les fléaux liés aux violences dans le contexte d'insécurité généralisé au Burkina Faso. « Leadership jeunes -femmes, civisme et tolérance dans un contexte global d'agressions terroristes: défis sécuritaire et paix sociale durable au Burkina » est le thème du projet avec pour philosophie 1 citoyen = 1 agent de renseignement.

En rappel, 2ABK-BF a été créée le 26 décembre 2017 à Ouagadougou. C'est un mouvement associatif inter- générationnel de a société civile burkinabè à dimension panafricaine. Ses actions sont orientées  vers la promotion des valeurs de civisme, de dialogue social, de tolérance, de patriotisme etc. A ce jour, l'association compte plus de 1400 membres et sympathisants potentiels appelés « Leaders de la paix » originaires de différents pays d'Afrique et du monde à savoir entre autres le Mali, le Sénégal, l'Allemagne, le Burkina.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé