Aujourd'hui,
URGENT
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 
Nécro: le général de division Ali Traoré est décédé dans une clinique à Tunis où il avait été évacué quelques jours plus tôt. 
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 

©Dr

SOCIETE

Le Procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouagadougou, informe l’opinion publique nationale et les parents des victimes décédées lors de l’attaque du convoi de la mine d’or de la société SEMAFO Sa le 06 novembre 2019 sur l’axe Ouragou-Boungou dans la région de l’Est/Province du Gourma, que les neuf (09) corps qui attendaient encore d’être identifiés l’ont été comme étant ceux de :

1- BAZOUN Sylvie,

2- GUIRE B. J. Arnaud,

3- GUIRAUD Ibrahima dit Jean-Baptiste,

4- PODA Sié Benjamin,

5- SANOU Moussa,

6- SEYNOU Moussa,

7- SONDE Abdoulaye,

8- SYLGA Gilbert,

9- TAPSOBA Ernest Sévérin

Il informe par ailleurs les familles des victimes décédées qu’un communiqué ultérieur les invitera à venir procéder au retrait des certificats de décès nécessaires à l’établissement des actes de décès.

Il réitère ses sincères condoléances aux familles des victimes décédées et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Fait à Ouagadougou, le 09 novembre 2109

Le Procureur du Faso

YODA Harouna