Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

SOCIETE

16 civils ont été tués au cours de deux attaques terroristes dans la commune de Pobé-Mengao, province du Soum, Région du Sahel le week-end dernier. Selon le gouverneur de la Région du Sahel, ces attaques se sont déroulées dans la soirée du samedi 26 octobre et dans la matinée du dimanche 27 octobre.

Dans un autre communiqué, le gouverneur a fait savoir qu’un enseignant du nom de Souleymane Ouédraogo, directeur de l'école primaire publique de Gargaboulé C  de retour d’une conférence pédagogique des enseignants qui s’est tenue à Dori, a été enlevé le vendredi 25 octobre vers 14 heures par des individus armés.

« Malheureusement son corps a été retrouvé le lendemain 26 octobre à Rounga, village de la commune de Ouindigui dans la province du Lorum, région du Nord » précise t-il. Ce qui porte à 17 personnes, le nombre de personnes tuées au cours du week-end écoulé.

Le Burkina Faso est confronté depuis près de trois ans à des attaques terroristes. Elles se sont étendues pratiquement à toutes les régions du pays, obligeant le gouvernement a décrété l’Etat d’urgence dans plusieurs provinces. 

Les violences terroristes ont occasionné plusieurs déplacés. Actuellement, ils sont estimés à près de 500 mille personnes.