Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©MCRP

SOCIETE

La cuvée 2019 de l'Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) a effectué sa sortie officielle ce samedi 12 octobre 2019.

Cette nouvelle promotion, forte de 112 stagiaires, enregistre notamment la sortie de la toute première cohorte des étudiants de la filière communication. A ces premiers communicants, au nombre de 34, s’ajoutent 57 journalistes et 21 professionnels des techniques et technologies des médias. En somme, ce sont 47 assistants (BAC+2) et 65 conseillers (Licence+2) en sciences et techniques de l’information et de la communication qui viennent d'achever leur formation au sein de l'ISTIC.

Baptisée “SYNERGIE”, cette dernière promotion a choisi pour parrain, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakande. Et pour le porte-parole des impétrants, Paul Sawadogo, ce nom de baptême témoigne de l’engagement de l’ensemble de la promotion à rester solidaire dans la désormais vie professionnelle qui s’ouvre.

Quant au choix du parrain, il repose, dit-il, sur l’énergie et l’abnégation au travail d'un homme déterminé pour la cause des médias. “Honoré” d’être choisi comme leur parrain, Alassane Sakande a salué le “courage” et la “folie” des nouveaux communicants pour le choix de cette profession dans un monde en perpétuelle mutation. Au nombre des défis auxquels les futurs journalistes, eux, feront face, le parrain a notamment souligné la question du traitement de l’information dans le contexte sécuritaire. Il a par ailleurs salué le nom de baptême de la promotion et les a, d’ores et déjà, invités à travailler avec professionnalisme et sagesse.

Face au ministre en charge de l’économie numérique, Hadja Ouattara/Sanon, représentant son collègue de la communication, Paul Sawadogo a plaidé pour l’ouverture d’un concours d’intégration afin d’absorber les compétences disponibles sur le marché du travail.

Créé en mai 1974 sous la dénomination de Centre d’enseignement professionnel(CEP), l’ISTIC est la première école de formation en journalisme au Burkina Faso.

DCPM/Ministère de la communication et des relations avec le Parlement