Aujourd'hui,
URGENT
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire

SOCIETE

Le dernier vol retour des pèlerins burkinabè est intervenu le mercredi 12 octobre 2016, selon ce communiqué du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure. Cinq pèlerins sont décédés au cours de ce hadj.

«Au total, cinq mille cinq cents (5 500) pèlerins ont effectué le hadj 2016, conformément au quota accordé par les autorités saoudiennes. Toutefois, il a plu à Dieu de rappeler auprès de lui, cinq (05) pèlerins, tous après avoir accompli les rites du hadj. Au nom du Président du Faso et du Gouvernement, le Ministre d’Etat exprime toute sa compassion aux familles éplorées et demande au Tout Puissant d’agréer le hadj des défunts.

En rappel, la phase des vols aller s’est déroulée du 31 août au 05 septembre 22016 et la phase retour, du 03 au 12 octobre 2016. Le transport aérien a été assuré par la compagnie saoudienne FlyNas (Nas Air).

Le Ministre d’Etat félicite tous les acteurs dont la conjugaison des actions a permis aux musulmans burkinabè d’accomplir le cinquième pilier de l’Islam. Il salue en particulier, la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) qui n’a ménagé aucun effort pour assister le Comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque et les agences de voyages.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure réaffirme la volonté et la disponibilité permanentes du Gouvernement à offrir les conditions idoines pour un meilleur accomplissement du hadj par les musulmans du Burkina Faso. »

Simon COMPAORE

Commandeur de l’Ordre National