Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

SOCIETE

Du 25 au 27 juillet prochain aura lieu à Ouagadougou , le 14e  congrès de l'Union nationale des établissements d'enseignement privés laïc (UNEEP-L) qui servira de cadre au renouvellement des instances de l'Union. L'information a été donnée dans la soirée du vendredi 19 juillet dernier au cours d'une conférence de presse tenue au siège de l'Union à Ouagadougou.

« Les défis du système éducatif burkinabè: la contribution de l'UNEEP-L »: c'est au tour de ce thème que les plus de 400 fondateurs et fondatrices membres de l'Union venant des 13 régions du pays mèneront les discussions. Selon le président du comité d'organisation, Désiré Nakoulma, ce congrès offrira ainsi l'opportunité aux fondateurs et fondatrices, représentant environ 800 établissements privés d'enseignement du préscolaire, du primaire, du secondaire général et technique et du supérieur, de faire un diagnostic de l'enseignement privé laïc dans l'optique de consolider les acquis et de développer de nouvelles perspectives de promotion du système éducatif aux côtés de l'État. D'où, le choix du présent thème. Car, à entendre le président du comité d'organisation, les établissements privés d'enseignement ont capitalisé de nombreux acquis mais, à l'instar de l'ensemble du système éducatif burkinabè, ils restent confrontés à de nombreux défis.

Une panoplie d'activités ponctuera ce 14ème congrès. Le premier jour du congrès sera consacré évidemment à la cérémonie d'ouverture marquée par une conférence inaugurale et des panels sur le thème dudit congrès. 

Le deuxième jour quant à lui, c'est-à-dire, le vendredi 25 juillet, aura comme activités la présentation et l'adoption des rapports et des travaux en commission. Le samedi 27 juillet, dernier jour du congrès sera acté par la lecture et l'adoption du rapport général des travaux, des recommandations et des résolutions. 

En outre, il y aura l'élection du président et du nouveau bureau exécutif national de l'UNEEP-L. Enfin, le tout sera couronné par une cérémonie de clôture qui connaîtra des distinctions honorifiques des membres méritants, le discours du président élu, entre autres. Ce 14ème congrès est placé sous le co-parrainage du ministre en charge de l'Education nationale et de celui en charge de l'Enseignement supérieur. 

L'UNEEP-L est la structure faîtière des établissements d'enseignement privés laïc du Burkina Faso. Elle regroupe les écoles du préscolaire, du primaire, du post-primaire, du secondaire général et technique et du supérieur. Elle a pour but de contribuer à la promotion et au renforcement des établissements d'enseignement privés laïc par la défense des intérêts professionnels, économiques, sociaux et moraux de ses membres.