Aujourd'hui,
URGENT
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération
Burkina: les trois opérateurs mobiles (ONATEL, ORANGE et TELECEL) comptent 19 millions d’abonnés, soit un taux de pénétration de 96%
Burkina: Macky Sall exprime sa solidarité au peuple burkinabè après l'attaque du convoi de la mine de Semafo à Boungou
Mali: le chef djihadiste Amadou Koufa placé sur la liste terroriste américaine
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé sera jugé par le tribunal criminel à Abidjan
Burkina: les syndicats de la santé suspendent leur mouvement d'humeur engagé depuis plus de 6 mois suite à la reprise des négociations
Burkina: la Brigade spéciale des investigations Anti-terroristes chargée de l’enquête su l'attaque du convoi de la mine de Semafo
Burkina: au moins 37 morts dans une attaque terroriste contre un convoi de la société minière de Boungou (Semafo) à l'Est
Burkina: le député Daouda Simboro démissionne de son poste de député à l'Assemblée nationale
Climat: les États-Unis officialisent leur sortie de l'accord de Paris sur le climat

SOCIETE

La sortie officielle de la 48e promotion des élèves policiers a eu lieu le lundi 15 juillet 2019 à Ouagadougou. Ce sont au total 2136 policiers qui intègrent officiellement les rangs de la police nationale et municipale.

La 48e promotion des élèves policiers de l’école nationale de la police a été baptisée « Engagement patriotique ». La présente sortie a été placée sous le thème « Renforcer la formation initiale du policier dans la lutte contre l’insécurité », et a pour parrain le Premier ministre Christophe  Dabiré, représenté pour la circonstance par Chériff Moumina Sy, Ministre d’Etat, ministre de la défense nationale et des anciens combattants.

Et sur 2156 élèves policiers au départ, 2136 (1906 de la police nationale et 236 de la police municipale) ont pu franchir le rubicond. Aussi, on note qu’il y a eu 1 décès et 14 recalés au cours de la formation. Devant les officiels et leurs parents venus les soutenir, les impétrants ont pris l’engagement de lutter contre l’insécurité.

Le porte-parole et délégué de la promotion, le sous-officier de police Mobidi Xavier rassure la population quant à leur mission. « Nous vous rassurons avec fierté que  nous promotion sortante, n’irons pas gonfler nullement la troupe mais plutôt pour relever avec professionnalisme les défis de la sécurité sur le terrain », a-t-il laissé entendre. 

Le ministre de la sécurité  M. Ousseni Compaoré a invité les impétrants à être des « policiers dévoués, disciplinés et républicains ».

Désormais, ceux-ci n’attendent plus que leurs affectations dans les différentes unités de la police nationale et municipale pour servir la nation du mieux qu’ils le peuvent.

 

                                                                                       

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé