Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record
Burkina: le Premier ministre souhaite la reprise des négociations avec le monde syndical avant la fin de l'année
UE: la présidente von der Leyen veut «un nouveau départ» pour l'Europe
Burkina: l’Opposition politique exige la levée du secret-défense sur le budget de l'armée

Image d’illustration/©Dr

SOCIETE

Selon cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina (AIB), un policier a été tué ce mardi 18 juin en milieu de journée, alors qu'il filait des présumés bandits.

Des échanges de tirs entre bandits et policier ont eu lieu, dans la mi-journée du 18 juin 2019, à Bobo-Dioulasso La scène s'est déroulée au centre-ville, en face du siège de la compagnie de téléphonie Orange. De sources policières, les bandits étaient filés par la cellule de recherche de la police.

Un des bandits a engagé une lutte avec un policier, au moment ou celui-ci voulait le neutraliser, selon des témoins sur les lieux. Dans ce combat, le policier a reçu plus deux balles. Quant au bandit, il a également pris une balle à l'épaule. Dans la fuite, le bandit gravement blessé et son complice se sont emparés de force, de la moto d'un vendeur d'unités installé en face du siège de Orange.

Aux dernières nouvelles, le policier a rendu l'âme à l'hôpital suite à ses blessures. Plusieurs véhicules stationnés dans la zone ont essuyé des tirs. Les forces de sécurité se son aussitôt déployées sur les lieux et la zone a été bouclée. 

Agence d'Information du Burkina

 

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé