Aujourd'hui,
URGENT
USA: Le célèbre basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère. Il était âgé de 41 ans.
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)
Mali: le gouvernement fixe les législatives à mars et avril 2020
Sahel: la France va envoyer des renforts supplémentaires au Sahel, en sus du renfort des 220 soldats annoncé à Pau
Burkina: la loi portant institution de Volontaires pour la défense de la Patrie (VDP) adoptée par l'Assemblée nationale
Burkina: le document de Politique de Sécurité nationale remis au président du Faso
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»

Image d'illustration

SOCIETE

Un individu armé a été abattu ce samedi 8 juin 2019 aux environs de 4 heures du matin par les éléments du poste de contrôle de la police nationale de Boromo (Province des Ballé/Région de la Boucle du Mouhoun). Selon la police, l’intéressé qui a d’abord été interpellé a tenté de s’y soustraire en prenant la fuite. C’est après des échanges de tirs avec ses présumés complices qui étaient en retrait qu’il a été abattu, les autres ont pris la fuite.

Selon le communiqué de la police nationale, les éléments du poste de contrôle, tôt le matin, ont aperçu des individus à bord de plusieurs motocyclettes.  « Les trouvant suspects, les policiers ont voulu vérifier leurs identités. Un premier individu interpellé a voulu se soustraire du contrôle en tentant de prendre la fuite et les autres qui étaient en retrait ont ouvert le feu sur le poste. Les policiers ont opposé une riposte et ont réussi à neutraliser le premier.  Il a été retrouvé en sa possession trois Kalachnikovs, plus de 300 munitions, trois tenues militaires (terre du Burkina) et divers autres  objets » précise le communiqué.

Une opération de ratissage qui serait toujours en cours en vue de retrouver les autres « fugitifs »a permis de découvrir entre autres du matériel abandonné constitués de plusieurs chargeurs pleins de munitions, une paire de rangers et une moto.

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé